Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LE REGARD DE NOBUO KAWABE

01/11/2002

Nobuo Kawabe est professeur à l'université de Wasabe, au Japon.

Raisons du succès des kombinis.« Je vois quatre facteurs principaux. D'abord, le marché japonais a basculé d'un marché de "famille" à un marché "individuel" plus qu'aucun pays. Ensuite, l'introduction de la franchise s'est greffée sur un réseau important de petits magasins indépendants qui s'est rapidement adapté au concept de Convenience Store (CVS). Il n'y a pas eu à investir dans des infrastructures. Troisièmement, grâce aux systèmes d'informations (Management Information Systems), les CVS sont entrés de plain-pied et simultanément dans une logique d'économie, de rapidité et de variété de l'offre. Enfin, les CVS ont développé des relations directes avec les producteurs et les grossistes, leur permettant de s'adapter en temps réel aux modifications des demandes des consommateurs. »

Nomadisme et individualisation des comportements.« Le marché de la personne [par opposition aux achats du foyer] est une des caractéristiques essentielles de la société nomade. Regardez le PC (Personal Computer), la voiture individuelle, les baladeurs ou les mobiles. Ces biens et services accélèrent la mobilité de la société. Les CVS font typiquement partie des services de la société mobile dès lors qu'ils améliorent l'accessibilité individuelle, spatiale et temporelle des biens et des services. »

Accessibilité temporelle.« "24 heures tous les jours de la semaine" est une promesse qui a tout de suite marché au Japon, parce qu'on a désormais besoin d'accéder aux produits immédiatement, qu'on ne supporte plus d'attendre. Mais il faut tempérer cette affirmation. Aujourd'hui, le confort du temps doit se concilier avec le confort de la qualité et le confort des services. »

E-commerce.« La démarche des Japonais vis-à-vis du commerce électronique est aux antipodes de ce qu'ont conçu des sociétés comme Amazon.com, qui ont choisi une option délibérément virtuelle. Mon opinion - et je la professe depuis trois ans - est que le CVS est le lieu d'échange par excellence de l'e-commerce. Des enseignes comme 7-Eleven ont prouvé que l'e-commerce se fonde sur des dispositifs de commerce de détail. La différence est qu'il n'y a pas d'investissements lourds d'entrepôts à concéder, au contraire du modèle américain. Dès lors, la rentabilité est immédiate pour tous les partenaires. »Propos recueillis par B.M.

Envoyer par mail un article

LE REGARD DE NOBUO KAWABE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.