Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

REPÈRES

On recherche secrétaires

01/11/2002

Première profession féminine, les secrétaires ont vu leur nombre augmenter malgré l'explosion des nouvelles technologies.

Qui n'a pas prédit la disparition des secrétaires avec l'arrivée du micro-ordinateur il y a vingt ans, puis des nouvelles technologies il y a dix ans ? Contre toute attente, non seulement la profession n'est pas morte, mais le nombre d'emplois a progressé, de 527 000 en 1982 à 664 000 en 2002 (source Insee) soit une hausse de 26 % en vingt ans ! Car si le temps consacré à la frappe est passé de 60 % en 1992 à 20 % en 2000 (source : Cegos), la secrétaire a su s'adapter à cette nouvelle donne. Olivier Liaroutzos, sociologue au Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Cereq), n'est pas surpris :« Les spéculations sur la disparition de cette profession partaient d'une analyse fausse : l'ordinateur étant un outil très performant, il ferait disparaître toute une frange du secrétariat. C'était faire abstraction de la dimension relationnelle, d'interface et de mise en relation de ce métier : la secrétaire a toujours été le noyau central par lequel passe l'information, elle est la mémoire des procédures, des dossiers et du fonctionnement de l'entreprise. »D'ailleurs, si l'on se penche sur l'origine étymologique de « secrétaire », on constate que ce mot vient desecretus(secret en latin) : la secrétaire est la confidente, la personne à qui le patron confie les secrets de la société...

Libérées des tâches fastidieuses comme le courrier ou l'archivage grâce aux nouvelles technologies, les secrétaires peuvent enfin se consacrer à des activités de coordination et de gestion, s'impliquer dans le contenu des dossiers ou s'investir dans des spécialités (ressources humaines, comptabilité, approche juridique, etc.). D'autre part, la diminution de postes de niveau intermédiaire (agents de maîtrise et employés administratifs) suite aux restructurations et aux économies d'emploi a laissé le champ libre à ces nouvelles assistantes, qui ont pu ainsi réaffirmer leur place au sein des entreprises en briguant de nouvelles responsabilités. Ce mouvement s'est accompagné d'une augmentation des qualifications. Parmi les sept diplômes de l'Éducation nationale préparant aux métiers du secrétariat, le plus élevé de la filière et celui qui offre la meilleure « employabilité » est le BTS : plus de 80 % de ses titulaires sont embauchées dans les deux ans suivant l'obtention du diplôme.

Cette exigence récente de formation de la part des entreprises est responsable de la dichotomie qui s'amorce entre une population vieillissante et peu qualifiée, et une population jeune et diplômée. Et si, d'ici à quinze ans, près d'un tiers des secrétaires sont appelées à partir à la retraite, le renouvellement de la profession n'est pas assuré. Car la hausse du niveau de qualification n'a pas entraîné d'augmentation des salaires ni une revalorisation sociale de la profession. Découragées par ce décalage entre les compétences exigées par les entreprises et le manque de reconnaissance sociale et salariale, les jeunes générations risquent de se détourner de la profession. D'ici à dix ans, l'Insee prévoit un déficit de 220 000 secrétaires.

Enjeu de taille, c'est autour de ce manque profond de reconnaissance que Grégoire Cusin-Berche et Xavier de La Tour ont travaillé en 1999 pour créer super-secretaire.com, un site rentable (1 million d'euros de chiffre d'affaires) consacré à cette profession, ainsi qu'Assistante Plus, l'unique magazine féminin professionnel (2 millions d'euros de chiffre d'affaires) destiné aux secrétaires-assistantes. S'adressant à une cible demandeuse d'informations commerciales et possédant un fort pouvoir décisionnaire ou de prescription pour les achats professionnels, ce bimestriel se propose d'aider ses lectrices à gérer leur vie au bureau, à renouveler leur manière de travailler ou à devenir encore plus efficaces. Forts du succès du magazine, vendu à 46 000exemplaires, les deux hommes ont lancé ce mois-ciAssistante plus emploi, un mensuel regroupant toutes les offres d'emploi de la profession. La voie est ouverte pour d'autres initiatives sur un marché à fort potentiel...

Envoyer par mail un article

On recherche secrétaires

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.