Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

REPERES

Maman, achète-moi Jenifer

01/11/2002

Le succès des vedettes de Star Academy et de Popstars est surtout dû aux jeunes. Les enfants sont les premiers acheteurs des disques de ces stars créées par les nouvelles émissions de télé-réalité.

Pour Mélina, avec plein de bisous. Jenifer. »Le poster dédicacé par la gagnante deStar Academytrône en bonne place dans la chambre de Mélina. La fillette de huit ans connaît par coeur les chansons de ses stars télé, dont elle possède tous les disques. Chantal Goya, Hélène, Henri Dès et Dorothée sont au placard depuis longtemps. Les nouvelles idoles de nos têtes blondes sont Jenifer, Jean-Pascal, Marlène et les L5. Tous issus des émissions de télé-réalité de TF1 et M6.

Les enfants sont les principaux acheteurs de ces artistes. Une évidence pour tout le monde, même si aucune étude ne vient officiellement la valider.« Il s'agit d'un public particulièrement jeune, en majorité des moins de quinze ans,affirme Isabelle Pratlong, responsable marketing disques chez M6 Interactions.Nous nous en rendons compte lors des séances de dédicaces. On voit même arriver des trois-quatre ans... accompagnés de leurs parents, bien sûr. »Ce sentiment est confirmé par Franck Scholl, responsable du secteur musique chez Carrefour France :« Ces consommateurs sont très jeunes,explique-t-il.Ce sont des enfants et des adolescents âgés, pour les plus jeunes, de huit ans, et ils sont souvent accompagnés de leurs parents pour ces achats. »Les hypermarchés sont d'ailleurs les grands vainqueurs de cette tendance.« Ces titres peuvent être achetés dans tous types de réseaux de distribution, car ils bénéficient d'une diffusion très large,explique Frédéric Patissier, chef de groupe marketing chez GFK.Toutefois, l'essentiel des ventes est réalisé dans les hypermarchés et chez les grands multispécialistes, type Fnac ou Virgin. »Si, chez ces derniers, les productions deStar Academyet dePopstarsne sont généralement pas mises en avant, tel n'est pas le cas chez Carrefour, où l'on se frotte les mains :« Nous n'avons pas d'états d'âme particuliers à placer ces produits en tête de gondole »,confie Franck Scholl.

Boudés par les radios

Premiers consommateurs, les enfants le sont sans doute parce qu'ils sont aussi les premiers téléspectateurs de ces émissions. Selon une étude d'Initiative Media sur l'édition 2001 des deux programmes, les 4-14 ans représentent 17 % de l'audience totale deStar Academyet 15 % de celle dePopstars, contre 11 % en moyenne toutes chaînes confondues. La télévision assure d'ailleurs quasiment toute la promotion de ces artistes bannis de l'antenne des radios. L'an passé,La MusiqueetToutes les femmes de ta vie, les deux plus grosses ventes de singles en France selon l'enquête Ifop, ne figurent pas parmi les cent plus fortes programmations en radio.« La plupart de ces titres ou artistes, comme Lorie, ne fonctionnent que sur les très jeunes, les moins de dix ans,indique Roberto Ciurleo, directeur des programmes de NRJ.D'après nos études, les plus de quinze ans ne se sentent pas concernés. »Un âge à partir duquel était, jusqu'à présent, mesurée l'audience de la radio. L'ajout des 13-14 ans dès la prochaine enquête Médiamétrie, qui couvrira septembre et octobre 2002, peut modifier les comportements des programmateurs des radios musicales jeunes. Enfin, le succès de ces productions auprès des enfants permet au marché français de l'édition musicale d'être l'un des plus dynamiques au monde.«La MusiquedeStar AcademyetToutes les femmes de ta viedes L5 ont permis au marché, atone fin octobre 2001, de gagner ses trois points de croissance annuelle sur les deux derniers mois de l'année »,se réjouit le Syndicat national de l'édition phonographique dans son rapport annuel.

Envoyer par mail un article

Maman, achète-moi Jenifer

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

GFK