Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

REPÈRES

Comment peut-on être luxembourgeois ?

01/11/2002

Le grand-duché de Luxembourg n'a de grand que le nom, mais il fait bon vivre dans ce petit paradis fiscal.

Ah ! les bons chocolats de votre pays ! »C'est systématique, dès qu'ils voyagent hors du Luxembourg, Katia Wagner et Richie Richarz sont pris pour des Suisses ou des Allemands. Rarement pour ce qu'ils sont : des citoyens du grand-duché du Luxembourg, un état confetti coincé entre l'Allemagne, la France et la Belgique. Le jeune couple se reconnaît dans cette communauté de 440 000 personnes, dont le niveau de vie pulvérise celui des Japonais, avec un PIB de 46 600 euros par habitant. De fait, Richie, professeur de mathématiques dans un lycée de la petite ville d'Ettelbrouck, gagne deux fois plus qu'un Français pratiquant le même métier. Et Katia, psychologue, a aménagé ses horaires pour travailler dans un foyer d'accueil pour enfants, intervenir à la Croix-Rouge locale et suivre une formation de thérapeute familial à Paris. Lui roule en Audi A4, elle en Polo, et ils passent deux mois par an à l'étranger : ski à Méribel ou à Davos l'hiver, voyage au Canada ou en Australie l'été.

Leurs diplômes sont français, mais ils préfèrent travailler dans leur pays d'origine en raison de la qualité de vie. Ils ne sont pas les seuls à apprécier le grand-duché : 40 % de la population active est composée de « grands-ducaux », c'est-à-dire d'étrangers, frontaliers ou résidents, qui sont pour la plupart italiens et portugais. La prospérité, qui repose sur près de deux cents banques et deux géants des médias, RTL Group et la SES (Société européenne des satellites) soude ce petit monde.« Les Luxembourgeois considèrent que les actifs d'aujourd'hui paient les retraites de demain, et ils tiennent à sauvegarder leur système social,souligne Jacques Poos, ancien ministre luxembourgeois et membre du groupe socialiste au Parlement européen.Ce raisonnement se tient, puisque le taux de chômage se limite à 2,4 %. »

Pour Ritchie, la cohésion nationale est avant tout sauvegardée par le Lëtzebuergesch, une langue chantante, mi-latine, mi-germanique, qui se parle partout.« Les enfants l'apprennent dès l'école maternelle,commente le jeune professeur.Cela restera leur base, même si les cours sont ensuite dispensés en allemand dans le primaire, et en français au collège et au lycée. »Cette culture multilingue est transmise par six quotidiens, dont le conservateurLuxemburger Wort, propriété du groupe Saint-Paul - donc de l'évêché -, qui draine la moitié du lectorat. Même s'ils ont à disposition une trentaine de chaînes internationales, 70 % des habitants regardent RTL Lëtzebuerg, en langue locale.« Cette chaîne est en grande partie financée par RTL Group, c'est une question d'image »,commente Alain Rousseau, rédacteur en chef adjoint. Ce puissant secteur des médias (aidé par l'État) reflète la position proeuropéenne du pays.« Mon bureau est situé à 40 km de la France, 20 km de l'Allemagne et 15 km de la Belgique,argumente Francis Wagner, journaliste spécialisé en politique étrangère au quotidienTageblatt. C'est vous dire combien nous tenons à la liberté de circuler. »Même le débat européen sur la levée du secret bancaire, qui fragiliserait le secteur financier, n'inquiète qu'en apparence, car le pays s'appuie sur son droit de veto.

La vie au Luxembourg est-elle décidément un long fleuve tranquille ?« Oui et non,plaisante Ritchie.Imaginez-vous dépendre totalement des Belges pour votre approvisionnement en poissons et crustacés. Inquiétant, non ? »

Envoyer par mail un article

Comment peut-on être luxembourgeois ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.