Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Rivoli street/rue Oxford

01/11/2002

Bienvenue sur les deux célèbres artères commerçantes de Paris et Londres. À l'heure des fusions-acquisitions et de la mondialisation, Stratégies Villages a pris la liberté de les fondre en une seule...

38 Oxford street.Whittard.Cette chaîne de magasins de thé et de café, fondée en 1886 par Walter Whittard, compte plus d'une centaine de boutiques en Angleterre, en Écosse et au pays de Galles.

52 rue de Rivoli.BHV.Depuis 1856, le Bazar de l'Hôtel-de-Ville est une caverne d'Ali Baba pour les amateurs de bricolage, de parfumerie, d'ameublement ou de décoration.

54 Oxford street.Prêt à manger.McDonald's possède 33 % de cette chaîne britannique au nom français, qui vend toutes sortes de sandwichs, sushis, salades, etc.

57 rue de Rivoli.Tati or.La marque née à Barbès il y a plus de cinquante ans a désormais pignon sur rue ici, via son enseigne Tati or, spécialisée dans les bijoux. Bien qu'elle ait traversé l'Atlantique pour se lancer à New York, Tati n'a jamais traversé la Manche.

59 rue de Rivoli.Squart.Une façade chamarrée abrite six étages d'ateliers d'artistes. « Peintures-installations » ou « sculptures-performances » y sont exposées en permanence.

68/374.The Body Shop.La gamme est plus étendue dans le magasin d'Oxford Street, mais les produits sont les mêmes : parfums White Musk, shampooings à la noix du Brésil, crème hydratante Pépins de raisin, etc.

75 rue de Rivoli.La Samaritaine.Immenses drapeaux et stands en extérieur invitent les passants à entrer dans les espaces Homme et Sport du grand magasin ouvert en 1869. À ses côtés, depuis un an, le groupe de mode féminine Etam a ouvert sa Cité de la femme sur 4 250 m2. La marque y propose l'intégralité de ses collections, mais aussi un expresso-bar, un restaurant, un salon de coiffure et un fleuriste.

88 rue de Rivoli.Monoprix.En lieu et place d'un Marks&Spencer, cet hypermarché propose produits alimentaires et vêtements pour femmes, hommes et enfants.

102/148, 223-235, 315, 376-384.Gap.Jeans, chemises, pulls, blousons... Les magasins de la marque américaine sont d'un aspect aussi uniforme que ses vêtements. Néanmoins, l'enseigne, qui ne compte qu'une seule adresse rue de Rivoli, cible davantage ses clients sur Oxford Street, où Gap Kids et Gap Baby s'adressent aux enfants et aux bébés, tandis que Gap Body propose des sous-vêtements.

116, 184/8-10, 120, 185-187, 291 b.McDonald's.

La chaîne américaine compte deux restaurants rue de Rivoli, quatre sur Oxford Street. Côté français, une petite terrasse agrémente le McDo du n° 184, et un Quick défend ses couleurs près du BHV. Côté anglais, c'est Burger King, au n° 142, qui joue les trublions.

120/174-176, 360-366, 481-483, Oxford Circus.H&M.Tous les H&M se ressemblent, depuis le style « adulescent » des vêtements jusqu'à celui des vendeurs, très « jeunes de tous horizons ». Mais l'enseigne compte un établissement rue de Rivoli, contre quatre sur Oxford Street. Outre-Manche, la marque décline des magasins mixtes : pour femmes, pour femmes et enfants, et pour enfants.

122 rue de Rivoli.C&A.Depuis mai 2000, une boutique Clockhouse, marque du groupe destinée aux 18-20ans, complète l'éventail de tenues classiques pour hommes, femmes et enfants vendues dans cet établissement.

123 Oxford street.Holland&Barrett.Inconnue en France, cette enseigne vend « alicaments » et remèdes naturels. Son produit le plus vendu sur Oxford Street : Echinecea, une boîte de gélules qui« augmente la capacité des globules blancs à combattre les infections ».Dans les rayons également, des bouteilles d'eau d'Évian.

150 Oxford street.HMV.CD, DVD, mais aussi vinyles sont en vente sur trois étages dans chacun des deux magasins que l'enseigne britannique compte sur Oxford Street. Un Virgin Megastore propose, aux 14-16, les mêmes produits. Mais les clients peuvent y écouter les CD qu'ils souhaitent en sirotant un café.

150 rue de Rivoli.Adidas.Temple de 3 000 m2 dédié à la marque et au sport. Entre les baskets, les tenues de foot et les survêtements, affiches et écrans géants assurent la promotion de la nouvelle collection a3 « pure énergie ».

151 Oxford street.Pure Beauty.Des vendeuses en blouse blanche ou en tailleur noir accueillent les clients au milieu des produits Estée Lauder, Clarins, etc. Ouvert en décembre 2001, ce magasin de cosmétiques, propriété du groupe Boots (chaîne de supermarchés qui compte trois magasins sur Oxford Street), fait aussi office d'institut de beauté. Un massage « full body » coûte 38 livres (60 euros), une manucure, 8 livres (12,50 euros).

Place du Palais-Royal. Le rendez-vous des amateurs de rollers.

173 Oxford street.Marks&Spencer.L'enseigne britannique, qui s'est brutalement retirée du marché français l'an passé, possède deux magasins sur Oxford Street. Ils proposent une gamme complète de produits, depuis l'alimentation jusqu'à l'habillement, à une clientèle plutôt vieillissante. Incontournable pour acheter ses chaussettes.

188 bis rue de Rivoli.La Scala.Quatre salles, cinq bars, trois pistes de danse, deux ambiances musicales. Lieu mythique des années quatre-vingt, La Scala peut accueillir jusqu'à 1 500 personnes sur 2 000 m2. Gratuit pour les filles en semaine, c'est 15 euros pour tout le monde le samedi .

À proximité :marchand d'aquarelles.

192 rue de Rivoli.Hôtel Regina.Ouvert en 1900, le Regina est devenu une institution. Pour une nuit en chambre double, prévoir un minimum de 360 euros.

203 Oxford street.Borders.C'est un peu le Gibert anglophone. Créée il y a une trentaine d'années aux États-Unis, cette chaîne de librairies propose, sur Oxford Street, plus de 130 000 livres, CD et DVD, un très large choix de magazines et un café.

213 Oxford street.Starbucks Coffee.La France résiste à cette chaîne américaine présente dans vingt-deux pays. Les Anglais en comptent trois sur la seule Oxford Street. L'accueil s'y fait « à l'américaine » : « Hi, can I help you ? » sourient les serveurs à peine le client entré.

226 rue de Rivoli.Angelina.« Maison parisienne » née il y a près de cent ans, Angelina doit sa notoriété mondiale à son chocolat chaud, accompagné d'une délicieuse crème chantilly.« Nous accueillons une clientèle professionnelle en semaine à l'heure du déjeuner,indique Gérard Bigourden, directeur.L'après-midi, familles et personnes âgées viennent déguster nos pâtisseries. Les touristes, eux, passent à toute heure de la journée. »

232 rue de Rivoli.Bleu comme Bleu.Ouvert il y a deux ans par Sophie Séguéla (femme de Jacques), ce « Personal Store » de 770 m2 remplace un haut lieu de l'élégance anglaise : la boutique Sulka. Il propose à une clientèle haut de gamme une palette de prestations, de la coiffure à l'esthétique en passant par la restauration. Le massage antistress d'une heure coûte 69 euros et une manucure 35 euros pour ces dames ou 30 euros pour ces messieurs.

236 Oxford street.Niketown.Dans un immense espace, de vastes pans de murs en briques donnent à cette ville dans la ville un air de West Side Story. Des visages de sportifs célèbres s'affichent aux côtés de slogans Nike. Entre les rayons, dédiés à la course à pied, au tennis ou à la natation, les clients jouent au baby-foot ou marquent des paniers.

À proximité :marchande ambulante de friandises, installée depuis trois ans et demi.

248 rue de Rivoli.WH Smith.Touristes, expatriés et Français fréquentent cette librairie britannique pour y trouver livres et magazines en anglais.

396 Oxford street.French Connection UK.Cette marque de vêtements joue largement sur son abréviation. « Vive le fcuk ! » proclame-t-elle sur ses vitrines. FCUK ne possède pas de magasin en France, mais dispose de stands au Printemps et aux Galeries Lafayette.

400 Oxford street.Selfridges&Co.Les Galeries Lafayette à l'anglaise, avec parfums, vêtements de marque, équipement ménager ou accessoires de décoration. Hommes et femmes ont chacun leur « beauty salon » : compter 50 livres (80 euros) pour un « full body massage ».

Envoyer par mail un article

Rivoli street/rue Oxford

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies