Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LE BILLET DE JEAN-MARC LECH, IPSOS

Le loup sombre

06/12/2002

C'était avant-hier, poussant la porte de Publicis, l'agence de « Shell que j'aime », le jeune informaticien Maurice Lévy découvrait les cheveux longs des garçons et les minijupes des filles. Élu de Marcel Bleustein-Blanchet, il devient, dans cette société alors très franco-française, le loup sombre, un surnom donné par les employés du lieu. C'était hier.

Aujourd'hui, le pubeur s'appelle Maurice et l'enseigne qu'il préside, Publicis Groupe SA, est quatrième mondiale du secteur. Lévy fait le job, présent sur CNN et Bloomberg, comme d'autres de ses confrères tournent avec Karsenty dans les théâtres de province et de banlieue.

Demain, dit-il, partir ? Dans cinq ou sept ans, mais je suis moins bon au golf qu'au bureau. Une promesse à la Séguéla, celle qu'il ne tiendra pas, de son départ en retraite à date fixée.

L'homme de cette année 2002 a bien structuré son mythe et soigné ses légendes : il n'y a plus d'équivoques, il travaille tôt et fort longtemps dans la journée et la nuit. Il suit lui-même les grands clients, des PDG, pour en faire les comptes garnis de ses agences. Les mains dans le cambouis le portent aussi à convier des Premiers ministres - Lionel Jospin et Jean-Pierre Raffarin, pour les derniers - et à rencontrer des chefs d'entreprise, lui qui déclare toujours ne jamais faire de marketing politique.

Réfutant les honneurs, notre Maurice est commandeur de l'ordre national du Mérite et officier de la Légion d'honneur. Mais il s'est toujours refusé à être listé dans leWho's Who.Cela tombe bien. Vive la sociale !»

Envoyer par mail un article

Le loup sombre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.