Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LES NOMINÉS

3e Jean-Marie Colombani : Cap au centre

06/12/2002

Cela devrait convenir à ce patron tempéré, ennemi des extrêmes : il est celui dont le profil est le plus équilibré entre les différents critères de notre sondage. À la différence d'Yves de Chaisemartin, à qui l'échantillon reconnaît une assez bonne capacité à construire sur le long terme mais une piètre gestion sociale, le président du directoire duMondecumule de bons résultats sur ces deux points. Son alliance avecLe Nouvel Observateuret, surtout, son rachat de 30 % des Publications de La Vie catholique, assorti d'un engagement à prendre la majorité du capital dans les trois ans, sont salués comme une ambitieuse stratégie de développement dans la durée (41 % jugent sa « capacité à construire sur le long terme » tout à fait importante).

Au vu du déficit général de ses concurrents en matière de ressources humaines, il passe en outre pour un champion du social dans son entreprise. Il est vrai que Jean-Marie Colombani, contrairement à ses rivaux, peut s'enorgueillir de n'avoir mis en place aucun plan social, alors même qu'il a recruté une cinquantaine de salariés pour sa filiale Internet,Le Mondeinteractif. Le Monde est par ailleurs connu pour sa gestion transparente des effectifs, avec la publication de la grille de salaires des rédacteurs et des appels à candidatures en interne sur les postes vacants. Les placards ne sont pas, comme auFigaro,une tradition maison, et le climat social est plutôt bon, même si des tensions sont apparues dernièrement en raison d'un plan d'économies et de l'intégration en formation d'ouvriers du Livre au secrétariat de rédaction. Le quotidien a par ailleurs pris soin de faire valider son projet d'introduction en Bourse par un vote de la société des rédacteurs.

Fait notable pour une société non cotée, le patron duMondeest reconnu pour son « souci de la vérité des chiffres dans la gestion de l'entreprise ». Sa capacité à gérer sa communication est certes bien meilleure que celle, désastreuse, d'Yves de Chaisemartin, mais elle peut encore progresser, Jean-Marie Colombani privilégiant son exposition personnelle dans les médias à une communication plus événementielle devant le marché publicitaire, peu en adéquation avec l'esprit feutré duMonde.On notera en outre que cette médiatisation coïncide avec un assez bon score sur sa « capacité à fédérer des équipes autour de lui », héritage sans doute de sa stratégie de prise de pouvoir auMonde.Reste à confirmer un trait de personnalité important : « sa vision stratégique et sa capacité à trouver des idées nouvelles ». L'homme suscite encore une réserve en raison de la fragilité financière duMondeet de l'endettement que provoque sa stratégie de diversification.

Envoyer par mail un article

3e Jean-Marie Colombani : Cap au centre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.