Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LES NOMINÉS

4e Alain Weill : Champion du monde !

06/12/2002

Alain Weill est bien le seul Français à être satisfait des résultats de la dernière Coupe du monde de football. Grâce à elle, RMC Info, la station dont il a pris le contrôle fin 2000 avec un groupe d'investisseurs, est entrée dans la cour des grands. Diffuseur radio exclusif de la compétition en France, RMC Info a vu bondir sa notoriété et grimper son audience. L'ancien directeur général de NRJ Group savoure ce succès. Et n'hésite plus à saluer de manière « confraternelle » son ancien employeur, Jean-Paul Baudecroux. Ce passionné d'économie est sorti de l'anonymat en décembre 2001, quand il a acheté au groupe Kirch l'exclusivité totale des retransmissions radio des matchs du Mondial 2002. Un joli coup pour le prix d'une campagne de publicité classique : 500 000 dollars (soit à peu près autant d'euros). Ce succès incontestable sur le plan marketing reste toutefois discutable d'un point de vue éthique, car il pose le problème du droit à l'information sportive.

L'énorme campagne de presse qui a suivi l'annonce a duré six mois, jusqu'au début de la compétition. Elle a considérablement aidé Alain Weill. Reformatée, RMC devait couper les ponts avec la « radio du Sud » et avait besoin d'être reconnue sur son nouveau créneau, l'information. L'objectif de notoriété a été atteint : tombée à moins de 2 % d'audience cumulée sur les 15 ans et plus début 2001, RMC Info a été créditée de 3,2 % en juin 2002 selon Médiamétrie. Un score confirmé par un 3 % en septembre-octobre derniers sur les plus de 13 ans.

Outre le lobbying, Alain Weill manie à merveille l'art de la séduction auprès des milieux financiers. Jamais pris en défaut, il a réponse à tout. Cet avantage lui a permis durant l'été 2002 de finaliser le dossier de reprise de BFM. Après Marine Wendel, la société d'Ernest-Antoine Seillière, pour RMC Info, c'est la Financière Pinault qu'il a réussi à convaincre de l'aider à reprendre la station d'information économique. Chef d'entreprise à la fibre sociale peu développée, Alain Weill est parvenu malgré tout à contenir deux grèves chez RMC et une chez BFM lors de leur reprise. Et à se séparer sans trop de vagues de plusieurs dizaines d'employés.

Il puise son inspiration aux États-Unis. S'il est d'ores et déjà reconnu pour sa « vision stratégique et sa capacité à trouver des idées nouvelles », il lui reste à confirmer sa vision à long terme, critère sur lequel il ressort en queue de peloton. Il devra aussi montrer un plus grand « souci de la vérité des chiffres dans la gestion de l'entreprise » en retrouvant ses habitudes de directeur général d'une société cotée à la Bourse de Paris, celles de l'époque NRJ.

Envoyer par mail un article

4e Alain Weill : Champion du monde !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.