Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tout est com'chez nous

LA FRANCE TERRE D'ACCUEIL ET DE PASSAGE

28/03/2003

En 2002, 76,7 millions de touristes étrangers ont séjourné au moins une nuit dans l'Hexagone.

Malgré un contexte international plus que difficile, la France a battu l'an dernier un nouveau record d'affluence de touristes étrangers. Au total, ce sont 76,7 millions de touristes étrangers qui ont séjourné au moins une nuit dans l'Hexagone, contre 75,2 millions en 2001, lui permettant de maintenir son rang de première destination mondiale. Pour la première fois, nos voisins d'outre-Manche, délaissant les vols long courrier, ont été plus nombreux (14,97 millions d'arrivées) que nos voisins d'outre-Rhin (14,23 millions). Compte tenu de la situation économique de leur pays, ces derniers se sont plutôt rabattus vers les pays de l'Est, meilleur marché.

Seule ombre au tableau : la part des touristes américains baisse (- 18,4 %). Ces derniers, considérés comme une clientèle haut de gamme, ont plutôt privilégié les déplacements intérieurs, conséquence des attentats du 11 septembre 2001 et de l'effondrement des valeurs du Nasdaq. En revanche, avec 34,5 milliards d'euros, la France ne se classe qu'au troisième rang en termes de recettes touristiques, devancée de très loin par les États-Unis (plus de 80 milliards d'euros) et d'une courte tête par l'Espagne (38 milliards). Ce paradoxe s'explique par la position géographique de la France, point de passage obligé pour de nombreux touristes européens en direction de l'Espagne ou de l'Italie. Ainsi, l'an dernier, 160 millions de voyageurs ont transité à l'intérieur de nos frontières avant de se rendre sur leur lieu de vacances. L'ensemble de ces touristes qui ne passent qu'un nombre très limité de nuitées en France - deux touristes sur dix ne restent qu'une nuit -, augmente le nombre d'arrivées mais pèse peu en termes de recettes. À l'avenir, la France devra les convaincre de rester un peu plus longtemps sur son sol. Un véritable défi, auquel s'emploie notamment cette année la région Aquitaine, touchée de plein fouet par la catastrophe duPrestige. Elle prévoyait d'ailleurs une vaste campagne de sortie de crise, afin de sauver sa saison (lire en p.18).

Envoyer par mail un article

LA FRANCE TERRE D'ACCUEIL ET DE PASSAGE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.