Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le Nouvel Eldorado

18/04/2003

Le Nouvel Eldorado, filiale d'Havas intégrée au réseau Arnold, ne communique pas sa marge brute 2002, directive de groupe oblige. Dominique Julien, son PDG, le regrette, car le chiffre est en progression... Pour mémoire, il était de 7,6 millions d'euros en 2001.« L'année 2002 a été celle de la renaissance,déclare-t-elle, rappelant que le mariage express avec Enjoy s'est officiellement terminé le 1er janvier.Nos clients sont restés, et nous sommes partis à la conquête de nouveaux budgets. »Du côté des fidèles, Le Printemps, Roche Bobois et Darty ont continué à apporter leur flux de campagnes à l'année. Les nouveaux venus se nomment Maeva (tour-opérateur du groupe Pierre&Vacances), Eurodif (enseigne de textile) et Georges Rech. Le Nouvel Eldorado a, par ailleurs, enregistré la perte de Speedy, parti chez Colorado. Liberty Surf, gros client de l'an 2000, a été racheté par Tiscali, qui a fait disparaître la marque.

Avec aujourd'hui cinquante salariés, dont cinq embauches depuis début 2003, Le Nouvel Eldorado estime avoir trouvé son rythme.« Nous ne voulons pas seulement être des fabricants de story-boards,souligne Dominique Julien.Notre métier, c'est de trouver un langage qui intègre à la fois la publicité, le design, l'édition et le merchandising. »Les rumeurs de rapprochement avec d'autres enseignes d'Havas, voire de sortie du groupe, laissent la jeune femme de marbre :« La course à la taille, on en revient,affirme-t-elle.La fusion était une aventure qui faisait envie, mais mieux vaut travailler en profondeur avec vingt clients que de s'épuiser avec quarante. »

Envoyer par mail un article

Le Nouvel Eldorado

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.