Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sud Ouest : Relance à confirmer

02/05/2003

Le groupeSud Ouest, avec un chiffre d'affaires de 280,2 millions d'euros en 2002, en hausse de 2,7 %, doit la croissance de ses revenus aux gratuits de sa filiale S3G. Le quotidien Sud Ouest est déficitaire de 4,9 millions d'euros alors que le groupe affiche, pour la première fois depuis 1994, un résultat d'exploitation négatif (-1,8 million). Avec une diffusion payée en France en baisse de 4,7 %, le quotidien n'a pas encore recueilli les fruits de sa nouvelle formule, lancée le 14 mars 2002, et de son imprimerie ultra-moderne, qui a bénéficié d'un investissement de 46 millions d'euros. C'était prévu, assure-t-on à Bordeaux. Selon Jean-Michel Audineau, directeur délégué, il faut encore attendre un peu :« Nous avons eu des problèmes techniques liés au rodage des machines, celui-ci prend un an à dix-huit mois,explique-t-il.Cela a eu pour conséquence des retards de livraison aux abonnés, qui ont parfois reçu leur journal le lendemain. Si vous ajoutez un changement de format qui déstabilise le lectorat... Mais nous avions anticipé la moitié du résultat négatif. »Conséquence : le groupe s'est recentré sur la presse écrite et les gratuits en vendant à Lagardère ses participations dans les stations radio Europe 2 de sa région. Olivier Berbineau, président de S3G, a fait son entrée au directoire du groupe Sud Ouest aux côtés de Pierre Jeantet et d'Olivier Faguer, signe de l'importance nouvelle des gratuits. Une nouvelle directrice générale, Catherine Dubourg, doit désormais se concentrer sur le quotidien.

Envoyer par mail un article

Sud Ouest : Relance à confirmer

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.