Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ouest France : Diffusion en baisse

02/05/2003

Le groupe Ouest France est stable en 2002 avec un chiffre d'affaires de 800 millions d'euros, selon Jean-Paul Boucher, directeur général adjoint. À lui seul, le quotidien a dégagé un chiffre d'affaires de 321 millions. Sa diffusion payée en France a baissé de 1,1 %, à près de 765 000 exemplaires, mais ses recettes publicitaires, à 138,5 millions d'euros, se sont maintenues (+0,7 %). La publicité locale a progressé de 2 % (à 115 millions d'euros) tandis que les ressources extra-locales ont baissé de 3,5 % (à 23,3 millions). Si l'on ne tenait pas compte des petites annonces, qui ont reculé de 3,5 %, essentiellement du fait de la chute des offres d'emploi (-20 %), la publicité locale a gagné six points. Le lancement, en mars 2002, du quotidien gratuit20 Minutes,filiale à 50/50 du groupe Ouest France et du norvégien Schibsted, a produit les résultats attendus.« Nous sommes en ligne avec les prévisions de 15 millions d'euros de pertes sur trois ans »,déclare Francis Teitgen, vice-président d'Ouest France. Le groupe de presse gratuite Spir Communication, dont Ouest France détient 55,25 %, a dégagé un chiffre d'affaires de 392,5 millions d'euros, dont 222,2 pour la presse hebdomadaire gratuite. Pour l'avenir, le journal Ouest France investit 15 millions d'euros sur cinq rotatives, dans le but d'imprimer 20 pages en couleurs d'ici 2005. Autre investissement : la construction d'un immeuble à Nantes, sur 2 400 m2, dont 1 200 m2 pour la rédaction. L'effectif du journal était de 1 835 personnes en 2002. Il sera en repli de 25 postes cette année par le jeu des départs naturels.

Envoyer par mail un article

Ouest France : Diffusion en baisse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.