Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

George Jeffrey : « La guerre en Irak nous a fait connaître »

23/05/2003

George Jeffrey, DG Europe de Fox International Channels, compte exploiter le succès de Fox News pendant la guerre en Irak pour accélérer le développement du groupe en Europe.

On a beaucoup entendu parler de Fox News pendant la guerre en Irak. Celle-ci a-t-elle eu un effet sur l'audience de la chaîne en Europe ?

George Jeffrey.Pour l'heure, les foyers qui reçoivent Fox News en Europe sont encore peu nombreux. Mais cette guerre nous a valu une immense publicité, d'autant que Fox News, comme vous le savez, a battu CNN aux États-Unis. Pour moi, cette chaîne introduit une concurrence saine dans un domaine où elle est indispensable : l'information.

Cette opinion vaut-elle également pour les bouquets que possède votre groupe ?

G.J.Oui, absolument. Il est dans notre intérêt de proposer une offre diversifiée.

Quels sont les projets de Fox International Channels en Europe ?

G.J.Nous avons lancé, en juin 2001 en Espagne et il y a deux mois au Portugal, la chaîne de divertissement Fox Channel. Nous entendons commencer à la diffuser en Italie cet été. En France, nous devons réfléchir, avant de la proposer, à ce que nous pouvons apporter : les séries comme Ally McBeal sont souvent déjà connues des Français. C'est un processus que nous allons entamer dans les six mois qui viennent.

La chaîne thématique National Geographic Channel a été lancée en France en septembre 2001. Êtes-vous satisfait de ses résultats ?

G.J.L'audience reste encore très faible pour le moment, mais National Geographic est une marque puissante qui jouit d'une grande aura de respectabilité.

Le bouquet italien de News Corp., Stream, vient de fusionner avec Telepiù, précédemment détenu par Vivendi Universal. En France, News Corp. s'intéresse-t-il à Canal+ ?

G.J.Mon travail est de négocier avec les bouquets et les câblo-opérateurs européens la diffusion des chaînes du groupe. Je n'ai pas de commentaire à faire sur ce sujet.

La réputation de magnat conservateur qu'a Rupert Murdoch, le fondateur de News Corp., complique-t-elle votre tâche ?

G.J.Pour réussir, les bouquets doivent attirer des téléspectateurs avec des programmes viables et divertissants. Mon rôle est de les convaincre que nous possédons ce type de programmes. Cela n'a rien à voir avec la réputation de qui que ce soit. Il est vrai que nous affichons des valeurs fortes, mais cela fait de Fox une marque puissante, à laquelle les téléspectateurs et les annonceurs peuvent aisément s'associer. Dans un contexte ultraconcurrentiel, c'est essentiel.

Entretien : C.G.

Envoyer par mail un article

George Jeffrey : « La guerre en Irak nous a fait connaître »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.