Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

Jérôme Mercier : « IBM investit dans les médias avec une approche B to B »

06/06/2003

Jérôme Mercier est directeur marketing communication d'IBM. Il explique la stratégie médias d'IBM France.

Comment IBM France répartit-il ses investissements dans les médias ?

Jérôme Mercier.En 2002, le budget publicitaire d'IBM France, géré par MindShare, était de 52,5 millions d'euros (brut Secodip). Il est essentiellement investi en presse (58,5 %), le reste se répartissant entre la télévision (17,3 %), Internet (14,7 %), la radio (7,1 %) et l'affichage (2,9 %). IBM, qui auparavant misait sur des médias très puissants, est passé à une approche B to B. D'où notre intérêt pour l'étude CSP++ de France Télévisions [offre qui pourrait être lancée en octobre]. En 2003, nous avons décidé de doubler nos investissements sur les chaînes thématiques, afin de toucher « la crème de la crème ». Nous allons y consacrer 12 % de nos investissements publicitaires.

IBM France n'avait jamais communiqué sur les chaînes thématiques. Pourquoi Trinita vous a-t-il convaincu ?

J.M.C'est le mode de commercialisation très innovant de Trinita qui nous a séduits. Il combine la sécurité, parce qu'il garantit un coût GRP, la facilité d'achat et c'est un pack parfaitement transparent avec des tarifs nets.

Y a-t-il selon vous une limite ou des risques aux couplages ?

J.M.Le problème des couplages, c'est qu'ils facilitent l'achat, mais trop de couplages tue le couplage ! Cela oblige les annonceurs et leurs agences à multiplier les simulations. Il faut éviter les couplages contre-nature. Heureusement, ce n'est pas le cas aujourd'hui...

Entretien : M.M.

Envoyer par mail un article

Jérôme Mercier : « IBM investit dans les médias avec une approche B to B »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies