Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tout est com' techno

REVOILÀ LA DOMOTIQUE

06/06/2003

Son petit chez soi 100 % automatisé a longtemps relevé de la science-fiction. Jusqu'à la percée d'Internet. Visite guidée dans la maison du futur.

L'an dernier, à Stockholm, le rêve est enfin devenu réalité pour une centaine de familles qui ont intégré leurs premiers « cyber-appartements » conçus par Electrolux et Ericsson. Au coeur du dispositif, le screenfridge. De quoi s'agit-il ? Ce réfrigérateur, muni d'un écran de contrôle, suggère des menus, prévient de la péremption des produits et commande même les aliments manquants via Internet. Les membres de la famille peuvent aussi composer des e-mails ou des messages vidéo en guise de post-it.

À l'instar d'Electrolux, d'autres grands acteurs des nouvelles technologies comme Intel, Microsoft, Phillips, IBM ou France Télécom investissent depuis plusieurs années dans la recherche et le développement pour inventer les équipements domestiques de demain. Une « maison intelligente » qui fait la cuisine, la vaisselle, les courses et le ménage, telles sont les promesses de la domotique, autrement dit la gestion automatisée de la maison. Ce concept, né au début des années quatre-vingt, n'a pas vraiment décollé (il effraie un peu lesgens), ce qui n'empêche pas les entreprises « technos » d'y croire dur comme fer.« L'arrivée en force de l'Internet à haut débit et la prolifération des appareils électroniques dans les foyers redonnent du souffle à la domotique », remarque Sonia Vezzoli, responsable marketing de Sisco Systems, le fabricant de matériel Internet.

Au petit matin, les volets roulants s'ouvrent, le chauffage se met en route dans la salle de bains, l'eau de la bouilloire commence à frémir et les habitants ouvrent l'oeil. Les appareils ménagers exécutent le scénario enregistré la veille, obéissant au « doigt et au clic » grâce à l'intranet domestique. Un système qui permet de piloter et de programmer des installations électriques sur place ou à distance via un ordinateur ou un téléphone. Legrand, le spécialiste de l'appareillage électrique, a ainsi mis au point Omizzy, un serveur Internet pour l'habitat avec une domotique à la carte : chauffage, lumières, alarme... Son coût ? À partir de 2 500 euros. Mais qui dit multiplication d'outils technologiques dit aussi risque de bogues en tout genre.« Je suis le seul à pouvoir recevoir un message d'erreur quand j'essaie d'allumer une lampe »,a ironisé Bill Gates à propos de sa maison high-tech, près de Seattle. Il en faudrait plus pour décourager les acteurs de ce marché d'avenir...

Envoyer par mail un article

REVOILÀ LA DOMOTIQUE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.