Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portfolio

Respirer : Un coin de verdure

06/06/2003

La passion des Français pour le jardin n'est plus à démontrer. D'après l'association professionnelle Promojardin, 49 % des ménages disposent d'un ou plusieurs jardins et 20 % supplémentaires possèdent un balcon ou une terrasse. Il faut aussi compter avec les 86 % de foyers qui entretiennent des plantes d'intérieur. Un sondage réalisé en 1999 par Ifop pour L'Express offre un éclairage intéressant sur les motivations des horticulteurs en herbe. 93 % des personnes interrogées sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle « jardiner, c'est le plaisir de voir le résultat de son travail », 90 % y voient « un moyen de retrouver le rythme des saisons » et 90 % également « un plaisir des sens ». Le jardin rêvé est d'abord « naturel, composé de fleurs et d'herbes des champs », puis « un potager », suivi du « jardin de curé » composé de pelouses et d'un échantillon de fleurs et de plantes différentes. Seul le jardin à la japonaise, aussi minéral que végétal, ne séduit guère. Du fantasme à la réalité, il y a parfois un pas, mais l'esprit de nature contamine l'aménagement intérieur. Les fabricants proposent du mobilier aussi à l'aise dedans que dehors, les barbecues, portatifs ou en dur, reprennent de l'activité dès le retour des beaux jours, les mini-serres et mangeoires pour oiseaux séduisent les citadins. La pelouse impeccablement verte à l'anglaise prend un coup de vieux. L'époque est au mélange de fleurs très graphiques comme le lys ou la clématite, aux grands classiques comme la rose, aux herbes aromatiques et aux revêtements en teck, voire en béton pour déplier la chaise longue.

Envoyer par mail un article

Respirer : Un coin de verdure

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.