Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RESSOURCES HUMAINES

Vivement 2004

27/06/2003

Le marché de la communication de ressources humaines a été particulièrement secoué en 2002. La reprise n'est guère attendue avant 2004.

Dans le secteur des ressources humaines, la situation est telle que les dirigeants d'agences, quand on les interroge sur le marché, n'hésitent pas à anticiper sur l'année en cours :« 2002 et 2003 ont été des années difficiles »,disent-ils. De fait, selon la pige RPPA (Recrutement presse petites annonces), le nombre de petites annonces publiées dans la presse a baissé de 45 % de janvier à mai dernier... Pire que lors du premier quadrimestre 1993, année noire de la communication RH. Une comparaison qu'il convient de nuancer en raison de l'évolution du marché ces dix dernières années : aujourd'hui, les annonces ne sont pas seulement diffusées sur papier, mais aussi sur Internet. Mais, de toute évidence, les agences en communication de recrutement ont souffert du gel des budgets en 2002.

Pour faire face à la crise, elles ont adopté des stratégies différentes. DDB&Co, qui se développe dans les relations publiques et l'événementiel, n'a pas hésité à vendre, en début d'année dernière, DDB&des Hommes à Parannonces. Le nouvel ensemble, rebaptisé Someone, se présente comme un généraliste de la communication en ressources humaines. D'autres, comme TBWA\Corporate, ont préféré repositionner leur offre, et faire plus de campagnes corporate que de petites annonces. De son côté, Jean-Louis Missika, PDG de JLM Conseil et responsable du pôle corporate d'Altedia, reconnaît s'être« appuyé sur nos activités de crise, comme les restructurations, pour compenser les difficultés du marché du management et des ressources humaines ».

Si les investissements ont peu de chances de reprendre fortement d'ici à la fin de l'année, certaines tendances donnent aux agences des raisons d'espérer. Ainsi les entreprises n'ont pas abandonné leurs efforts envers les jeunes diplômés. Unilever a, par exemple, invité en novembre des étudiants d'écoles de commerce à participer à la soirée de lancement de You U, la « marque employeur » d'Unilever. Un site Internet diffusant toutes les offres d'emploi et de stages au sein du groupe a par ailleurs été ouvert à l'adresse you-unilever.com. À en croire les analystes, une pénurie de cadres se profile à moyen terme, tandis que la génération du baby-boom commence à atteindre l'âge de la retraite. Or, toutes les études le montrent : les jeunes ont intégré les leçons des années de chômage de masse et ont choisi de prendre du recul vis-à-vis de leur employeur.« Il va nous falloir trouver des formes nouvelles de communication pour attirer et conserver les talents »,observe Serge Perez, PDG de Mediasystem.

Envoyer par mail un article

Vivement 2004

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies