Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Histoire d'une association

20/11/2003

C'était en 2001 dans la vallée de Joux, en Suisse. Audemars Piguet, Jaeger-Le Coultre (Groupe Richemont) et Patek Philippe, trois maisons concurrentes sur le marché de la haute horlogerie, décident de racheter ensemble l'atelier suisse La Pierrette, spécialisé dans la fabrication de rubis nécessaires aux rouages d'une montre. « Il s'agit d'un savoir-faire fondamental pour la haute horlogerie, raconte Jérôme Auzanneau, directeur général d'Audemars Piguet. Il était donc impossible de le voir disparaître, d'où notre association. Mais notre partenariat n'est pas aussi surprenant qu'il y paraît. Cela a toujours existé dans notre métier. »

Dans ce même esprit, en 1971, l'entreprise suisse Stern n'avait pas hésité à ressortir ses vieilles machines de la cave, à la demande d'Audemars Piguet, pour réaliser les cadrans de la Royal Oak, la montre sportive de luxe la plus copiée dans le monde. Et, quelque trente ans plus tard, l'aventure dure toujours, avec des cadrans de plus en plus techniques et audacieux.

Envoyer par mail un article

Histoire d'une association

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.