Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portfolio

Écrin total

20/11/2003

Depuis que les marques de luxe ont appelé les designers à la rescousse, les boutiques sont devenues de véritables écrins. Nous avons traqué les nouvelles tendances, de Paris à Tokyo.

Signe d'une époque, les marques de luxe font appel au talent et à l'imaginaire des plus grands designers pour créer leurs écrins : l'immeuble Dior, à Tokyo, est signé par le cabinet d'architectes japonais Sanaa. Les deux Estnation, toujours à Tokyo, ont été dessinés par Christian Biecher. À Paris, le nouvel espace Baccarat a été imaginé par Philippe Starck tandis que l'espace Iunx été pensé par Olivia Giacobetti.

Tous ces créatifs ont mené une réflexion profonde sur l'univers du luxe. D'où des réalisations assez pointues, chargées de sens, qui permettent de percevoir très en amont ses tendances émergentes.

Ainsi, l'on constate un net réchauffement général des lieux, longtemps cantonnés aux seuls noir et blanc.« Le luxe réinvestit le confort et le chaud »,confirme Jean-Maxence Granier, sémiologue, directeur associé d'Iconoclast, une société d'études. Grâce aux couleurs chaudes maintenant utilisées, ces magasins finissent par ressembler, désormais, à des boudoirs... Une façon d'encourager le consommateur à se laisser aller pour se reconnecter à ses sens. Cela se traduit également par une nouvelle communion avec la nature, omniprésente dans nombre de nouveaux lieux. Le résultat ? Une forme d'illumination, qui s'exprime aussi à travers le travail sur la lumière. Que reste-t-il alors sinon une dématérialisation du luxe, un luxe en quelque sorte... furtif ?

Envoyer par mail un article

Écrin total

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.