Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

Marie-Bénédicte Verspieren : « Longchamp ? Du haut de gamme, pas du luxe »

27/11/2003

Le maroquinier arrive en tête des marques achetées par les hauts revenus. Un succès que Marie-Bénédicte Verspieren, directrice marketing, explique par un positionnement qualitatif mais accessible.

Ciblez-vous juste les hauts revenus ?

Marie-Bénédicte Verspieren.Pas particulièrement. Longchamp se veut une marque créative, fonctionnelle et accessible. Nous sommes une marque haut de gamme, pas une marque de luxe : notre premier sac vaut 45 euros, et notre article le plus cher, un porte-habits en cuir, est vendu 1 180 euros.

Qui compose votre clientèle ?

M-B.V.Surtout des femmes, même si nous vendons des produits masculins. Nos clientes sont plutôt aisées, urbaines, et âgées de 20 à 49 ans.

Comment expliquez-vous votre succès auprès des hauts revenus ?

M-B.V.Un achat Longchamp ne représente pas une dépense considérable. Dans le même temps, c'est l'assurance de posséder un article chic qui ne se démodera pas. Nous ne nous positionnons pas sur le terrain des petites choses pointues et « mode », même si nous essayons de suivre les tendances.

Qui sont vos concurrents directs ?

M-B.V.D'autres marques comme Lancel, Furla et Lamarthe se situent sur le même terrain que le nôtre, la maroquinerie haut de gamme, avec des zones de prix similaires.

Comment se porte la marque Longchamp ?

M-B.V.Notre chiffre d'affaire consolidé 2002 pour le monde se monte à 150 millions d'euros. Il a encore progressé sur 2003, et nous disposons de nombreux réservoirs de développement, que ce soit des lancements de nouveaux produits ou des ouvertures de magasins. Nous comptons nous développer aussi bien en Europe qu'aux États-Unis.

Entretien : D.L.G.

Envoyer par mail un article

Marie-Bénédicte Verspieren : « Longchamp ? Du haut de gamme, pas du luxe »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.