Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médias

Les UP

18/12/2003

D'Arte à Carole Rousseau, tour d'horizon des réussites et des échecs dans le monde des médias en 2003.

Arte, du travail d'artiste

Être une chaîne exigeante, intéressante, diversifiée... et qui accroît son audience. C'est le pari réussi d'Arte, qui a enregistré une hausse de 13 % de son audience en France auprès des 15 ans et plus par rapport à 2002. Dans le même temps, la part de marché de la chaîne est passée de 3,1 % à 3,5 %. À partir du 1er janvier, Arte va encore innover avec un journal d'actualité consacré à la culture européenne, des documentaires, des reportages, des magazines (notammentTracks, sur les tendances musicales) et trois éditions d'Arte Info(18 h 45,19 h 45, 0 h 30).

Bataille-Fontaine, le duo gagnant de TF1

Avec 33,32 % de part d'audience moyenne et 2,9 millions de téléspectateurs,Y'a que la vérité qui comptesur TF1 est en hausse de 12 % par rapport à l'an dernier. L'émission de Laurent Fontaine et Pascal Bataille est plébiscitée par les ménagères de moins de 50 ans (36,3 % de part d'audience).« C'est le premier programme de deuxième partie de soirée toutes chaînes confondues »,se félicite Charles Verquin, le directeur du développement de Loribel, la société du duo Fontaine-Bataille.

Metrova pouvoir accélérer

Fragilisé par de lourdes dettes, l'éditeur du quotidien gratuit Metro a effectué cette année un rétablissement spectaculaire. Il s'est recapitalisé à l'international avant de nouer une alliance, en France, avec TF1. En septembre, la chaîne privée est entrée à 33,4 % dans Metro France, lui apportant une bouffée d'oxygène de 12 millions d'euros. Du coup, cette machine de guerre qui vise désormais la province où les régies des quotidiens payants craignent d'être prises en sandwich entre TF1 et un réseau régional de quotidiens gratuits. La bataille s'annonce rude.

Michel Field tous azimuts

Michel Field est partout ! Sur Paris Première, il entame la deuxième saison de son rendez-vous littéraire,Field dans ta chambre, le dimanche à 18 h 45. Deux fois par mois, le vendredi à 22 h, il « allume » aussi la télé avecField devant le poste, émission au casting de chroniqueurs inattendu (Alain Le Diberder, Alain De Greef, Oriane Garcia, Danièle Gilbert, etc.). Michel Field est aussi de retour sur France 2 aux manettes deComme au cinéma, en lieu et place de Frédéric Lopez. Le premier numéro, le 30 septembre, a réalisé 16,7 % de part d'audience, puis 12,3 % le 28 octobre et 12,1 % le 25 novembre.

Daniela Lumbroso côté coulisses sur France 2

Sans abandonner le divertissement (La chanson n° 1, le samedi soir), c'est dans l'actualité que Daniela Lumbroso fait une percée sur France2 avecLes Coulisses du pouvoir, le dimanche en deuxième partie de soirée. Objectif : décrypter la vie des décideurs et montrer ce que le grand public ne voit pas dans tous les champs du pouvoir. Sur les cinq émissions diffusées, le magazine réunit en moyenne 1,5 à 2 millions de téléspectateurs et 15 % à 18 % de part d'audience.« Il a rajeuni la case »,se félicite France 2, avec 18,6 % sur les 25-34 ans et 18 % sur les ménagères de moins de 50 ans.

France Info en tête

Lancée le 1er juin 1987, France Info a mis seize ans pour devenir la radio la plus écoutée de France. Une place en audience cumulée qu'elle a partagée le temps d'un sondage Médiamétrie, pour la période avril-juin 2003, avec NRJ et le GIE Les Indépendants. Tous les jours, la station de Radio France est écoutée par plus d'un Français sur dix, soit plus de 500 000 auditeurs. Première station toute numérique de Radio France, elle profite des fortes périodes d'actualité. En septembre 2001, lors des attentats aux États-Unis, France Info était écoutée par près de 670 000 auditeurs.

Toujours plus pour le19-20de France 3

Lancé le 15 septembre, le nouveau19-20de France 3 débute désormais à... 18 h 35, se termine à 20 h 47 et laisse plus de place aux éditions locales et régionales. La formule s'avère payante : avec 28,5 % de part d'audience moyenne, le 19-20 est leader entre 19 h et 20 h. Quant au supplément uniquement local et régional de 20 h 40, en contre-programmation du JT, il réunit en moyenne 2,6 millions de téléspectateurs et est suivi par un nouveau public, sensiblement plus jeune.

Stéphane Bern se révèle sur Canal +

On connaissait le Stéphane Bern version coincée, deSagassur TF1. Sur Canal+, il est en version frisettes, chemise décontractée et humour décapant. Flanqué d'Ariel Wizman, l'animateur se déchaîne chaque soir dans20 h 10 pétantes. Avec 4,9 % de part d'audience moyenne, ce talk-show est désormais la locomotive du clair de Canal+. Une révélation qui en cache une autre, puisque l'émission a permis de découvrir Adèle Muguette, l'une des comédienne de laBern Academy, en passe de devenir culte.

Envoyer par mail un article

Les UP

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.