Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LES ANALYSTES FINANCIERS SOUS SURVEILLANCE

19/02/2004

Placée sous les feux de l'actualité ces dernières années, la profession d'analyste financier démontre parfaitement les limites de la logique des « porte-parole ». Presque quotidiennement questionnés par des journalistes, les analystes ne peuvent pas chaque fois expliquer leur jugement sur telle ou telle société à un « porte-parole », qui serait ensuite chargé de le transmettre aux médias intéressés. Les banques n'ont donc d'autre choix que de laisser leurs analystes s'exprimer directement dans la presse.

Toutefois, les récentes affaires financières risquent de modifier ces habitudes, notamment dans les établissements américains. Déjà, chez Merrill Lynch, depuis le mois de décembre 2003, aucune interview ne peut plus être accordée à un journaliste sans que celui-ci ait reçu au préalable l'étude écrite de l'analyste sur la société concernée ainsi qu'un document mentionnant les éventuels liens d'affaires existant entre la société analysée et la banque employant l'analyste.« Cela pourrait ralentir notre travail, mais, dans les faits, les analystes continuent de nous accorder des interviews à la condition que leurs citations soient anonymes »,commente un journaliste spécialiste des marchés financiers.

Envoyer par mail un article

LES ANALYSTES FINANCIERS SOUS SURVEILLANCE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.