Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portrait de huit agences qui ont marqué l'année

Les pas de géant de Publicis Consultants

03/07/1998

L es prévisions les plus optimistes de Jean-Yves Naouri, directeur associé du groupe Publicis Consultants et récemment nommé vice-président de Publicis Communication, ont été largement dépassées. Avec une marge brute de 103millions de francs, le groupe créé en 1993 affiche une progression de plus de 50% par rapport à 1996. Un bond de géant que le rachat, en février 1997, de l'agence Saget Corporate, spécialisée dans les relations presse financière (3,5millions de francs de marge brute en 1996), ne peut seul expliquer. Cette forte progression provient d'abord d'un net accroissement des dossiers d'analyse sémiologique et de conseils sur les marques, une des spécificités du groupe que développe notamment Pascale Weil, directrice associée. Mais l'accroissement de budgets existants comme ceux d'Adidas et de Coca Cola, en vue entre autres de la Coupe du monde, ne sont pas étrangers aux performances du groupe. À noter aussi l'arrivée de nouveaux clients allemands comme Daimler Benz et Hella, un marché prospecté depuis quelques mois par Pierre Janin. Quant aux rumeurs qui évoquent la perte de vitesse du groupe en communication financière, Jean-Yves Naouri y répond en énumérant les différents dossiers traités par le groupe l'an passé, à commencer par l'OPA sur Roussel Uclaf et la gestion du club des actionnaires de France Télécom. Sur cette dernière activité, Publicis Consultants semble avoir convaincu. Depuis le début de l'année, il a décroché les clubs d'Elf Aquitaine et du Club Med.

Envoyer par mail un article

Les pas de géant de Publicis Consultants

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.