Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ressources humaines

Une sortie du tunnel sur des chapeaux de roues

03/07/1998

Tirée par le secteur des hautes technologies, la communication de recrutement et des ressources humaines renoue avec la croissance.

La reprise est bien là. Le marché de la communication en ressources humaines, qui a toujous été un excellent baromètre de l'activité économique, le prouve.«Nous enregistrons 37% d'annonces supplémentaires sur les cinq premiers mois de 1998, par rapport à la même période en 1997»,annonce triomphalement Jean-Pierre Ronsin, président de l'Association des conseils en communication pour l'emploi (ACCE). Le marché a en fait commencé à redémarrer en septembre dernier. Ce boom de l'emploi est tiré par le secteur high-tech. Parmi les campagnes de recrutement les plus marquantes de l'année écoulée, il faut noter celle orchestrée depuis le rentrée dernière par The Link Factory (Havas Advertising) pour le compte de Cegetel, sur le thème: «Mine de rien, il y a un peu de vous dans ce logo». Via des annonces presse et son site web, l'opérateur a embauché, en 1997, 2000personnes et projette de recruter 2500nouveaux collaborateurs cette année! Les dossiers du passage à l'euro et à l'an 2000 expliquent aussi cette vive reprise sur les marchés notamment de l'informatique et des réseaux. Un enjeu énorme qui devrait alimenter le secteur pendant plusieurs années. Cette forte demande a aussi un revers: l'offre dépasse déjà la demande. Et les autres marchés ne sont pas en reste. La banque, l'assurance, l'agro-alimentaire, les transports et l'énergie ont développé leur communication en ressources humaines. Un seul secteur fait figure de lanterne rouge: le bâtiment et les travaux publics. Les grands chantiers nationaux ne sont plus de mise. L'effet d'entraînement des commandes publiques ne jouent plus. C'est cependant dans ce contexte de reprise générale que le marché du conseil a vu débarquer l'américain TMP Worldwide qui a racheté au cours de l'année 1997 la maison mère britannique d'Austin Knight France, puis l'agence LBW pour créer TMP France.

Le retour de la création

Cette nouvelle marque arrive sur un marché où la création et l'originalité reprend vigueur. Les entreprises qui semblent avoir mis un bémol à leur penchant égocentrique privilégient de plus en plus des campagnes de recrutement de type institutionnel. Objectif: présenter ses engagements d'entreprise citoyenne afin de charmer de jeunes diplômés.«Les offres sont rédigées différemment. Elles tiennent compte des desiderata de leur cible,précise Jean-Pierre Ronsin;en contrepartie, les annonceurs prônent la flexibilité».Il est vrai que les jeunes diplomés qui intéressent de plus en plus les sociétés ne souhaitent plus être embrigadés dans des groupes aux allures de Big Brother.

Envoyer par mail un article

Une sortie du tunnel sur des chapeaux de roues

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies