Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Événementiel

Les agences-conseils exportent leur savoir-faire

03/07/1998

Dans un marché en pleine croissance, les agences leaders de la création d'événements font de l'international leur nouvelle priorité.

Poupées gonflantes», «grand-messe interminable», «bal costumé morne». Le spectacle des géants offert au monde la veille de l'ouverture de la Coupe du monde de football n'a pas été épargné par la presse. Produit par trois professionnels de la création d'événements (William Perkins, Gad Weil et Pascal Lévy-Trumet), il aurait pu être une fabuleuse carte de visite pour les agences du secteur. Il montre, au moins, la récente reconnaissance d'un métier en plein essor. Le marché de l'événement, à cheval entre les conventions d'entreprise, la promotion de produits, le spectacle et la logistique, renoue avec la croissance. La dernière étude de France Pub sur les dépenses en communication fait état d'une augmentation de 2,7% du secteur en 1997 pour des investissements de 11,7milliards de francs. Quelque cinquante agences membres de l'Anaé (Association nationale des agences d'événements) ont réalisé, pour leur part, un chiffre d'affaires de 1,17milliard de francs en 1997, en progression de 23% par rapport à l'année précédente!

Acquérir une dimension européenne

En tête du marché, Offshore avec 47millions de francs de marge brute. Le groupe de Jean-Marc Delaporte prend cette année la tête du secteur. Il cumule en effet les activités de l'agence Offshore la compagnie des événements et celle des cinq autres filiales du groupe, spécialisées dans le multimédia, les relations publiques ou l'organisation de voyages. Présent en Espagne et depuis deux mois en Grande-Bretagne, Offshore souhaite acquérir une dimension européenne. Idem pour Le Public Système. L'agence de Neuilly-sur-Seine, deuxième du marché, prépare son entrée en Bourse pour mieux se développer, dans les secteurs du multimédia, du marketing sportif et des congrès internationaux. Le développement à l'étranger est aussi la priorité d'Extension, filiale à 100% de Publicis, qui a fusionné, début 1998, avec Nephtalie. Cette dernière a apporté au nouvel ensemble, baptisé Global Event System, son expertise dans l'organisation de conférences partout dans le monde. Market Place, l'agence de François Michiels, s'active également sur le Vieux Continent. Elle est déjà présente en Italie et en Espagne via deux filiales totalisant 17MF de marge brute. Des acquisitions devraient prochainement être réalisées en Allemagne, au Benelux et en Angleterre.«Pour la tournée européenne de France Télécom, lors de sa privatisation, aucune agence française n'a été consultée. C'est la société anglaise Imagination qui a obtenu le budget»,regrette Jean-Marc Delaporte. La marge brute d'Imagination, leader du marché, est de 150MF. Les agences françaises ont du pain sur la planche.

Envoyer par mail un article

Les agences-conseils exportent leur savoir-faire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.