Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BIOLAND

VIVE LE TOURISME VERT !

08/04/2004

Séjours en roulotte ou en gîte rural, week-ends à la ferme ou randonnées en barque, le tourisme dit vert est désormais une réalité. Mais c'est quoi, au juste ?

Les reportages sur la transhumance des vaches en Hautes-Pyrénées, sur les bourgades de France où survit l'antépénultième chercheur de truffes ou le dernier sculpteur de pipe font les choux gras des journaux télévisés de la mi-journée. Transcendé par le septième art grâce au filmÊtre et Avoirde Nicolas Philibert, notre besoin de nature est désormais plus qu'une tendance : c'est une réalité, qui s'exprime également à travers les déplacements de loisirs des Français au sein d'un tourisme dit vert. Mais connaît-on véritablement ce que renferme cette terminologie ?

La définition qu'en donne le secrétariat d'État au Tourisme est :« Un tourisme qui n'est pas littoral, citadin voire de montagne. »Roger Béteille précise dans son livreLe Tourisme vert(éditions PUF, 7,50 euros) :« L'expression fait référence aux valeurs de nature et de paysage et désignerait donc plus directement la fréquentation des espaces ruraux éloignés des villes. »On note tout de même quelques différences de dénomination selon les espaces et les populations : tourisme rural, tourisme de campagne, agritourisme... La notion semble donc large, voire floue, et sa représentation en termes de chiffres n'est pas évidente.

Besoin de nature et d'eau

Un rapport de 2003 de la Direction du tourisme titreLes Français à la campagne : souvent, mais peu longtemps.Car outre la destination, la différence avec d'autres types de tourisme réside précisément dans la durée des séjours. C'est également ce qui en fait sa philosophie. Il semble en effet que les Français fassent des escapades courtes, très liées à un besoin de reconnexion avec la nature. Françoise Vernet, directrice marketing de Nature&Découvertes, qui vient de lancer pour la deuxième année un catalogue de séjours, indique proposer, après études,« des séjours nature de courte durée pour répondre aux envies ».On ne peut être qu'attiré par les « Randonnées contées et veillées au coin du feu » sur trois jours ou les « Paysage de la Provence en pleine floraison » sur une même durée.

Roger Béteille nous apprend aussi que l'eau est un élément indispensable et indissociable pour ce type de tourisme.« Pour le milieu rural, l'eau est porteuse d'un potentiel ludique largement fondateur et fondamental de ce tourisme vert. »Lacs, étangs, marais, torrents et rivières permettent toutes les activités s'y rapportant : baignade, canotage, pêche, etc.

Mais au-delà de la tendance, ce tourisme d'escapade en pleine nature correspond à un besoin de respirer tout au long de l'année, à un temps pour soi libérateur, à une véritable bulle d'oxygène que l'on s'accorde pour se retrouver. Il faut désormais compter avec le tourisme vert. On disait bien que les habitudes des Français étaient en train de changer !

Envoyer par mail un article

VIVE LE TOURISME VERT !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.