Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CLAUDE POSTERNAK, EX-PRÉSIDENT D'ECOM (EUROCOM)

20/07/1998

Le bonheur est dans le Gers

Néguebouc, commune de Préchac, à 773km de Paris. Du fin fond du Gers, au beau milieu de son vignoble de huit hectares de Haut-Armagnac, Claude Posternak ne s'est pas totalement coupé du tout-Paris publicitaire. L'ancien président d'Ecom, qui a quitté le groupe Eurocom en 1991 pour aller planter ses vignes dans le sud de la France, a gardé de très bons contacts avec Alain Cayzac et Alain de Pouzilhac. L'équipe de football France Pub ne passe jamais une année sans venir taper le ballon dans la région d'Auch. Consultant de luxe, il travaille régulièrement pour le groupe Euro RSCG, sans compter trois ou quatre clients qu'il suit à l'année mais dont il ne veut pas donner les noms. «Ils appartiennent aux secteurs de la finance, des médias et de la beauté», se contente-t-il de préciser. Cet ancien professeur d'économie, qui conçut la campagne de privatisation de Paribas en 1986 à la tête de l'agence Ulysse, a toujours eu un penchant pour la chose financière. De fait, ces dernières années, de nombreuses campagnes de privatisation se sont faites dans le Gers, à commencer par celle de la Seita en 1995, signée Euro RSCG Omnium. Ancien conseiller de Michel Rocard, il garde également un pied dans la politique, «à titre amical, pour des hommes de gauche, bien sûr». Mais, à quarante-quatre ans, ce fervent défenseur des «cellules créatives en milieu rural» ne quitterait pour rien au monde son vignoble qui produit chaque année quelque 18000bouteilles du meilleur armagnac, coté 17/20 dans le dernier Gault Millau.

Envoyer par mail un article

CLAUDE POSTERNAK, EX-PRÉSIDENT D'ECOM (EUROCOM)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.