Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Portrait

Quand la « French touch » séduit l'Amérique

21/10/2004

Fournisseur d'équipements de protection électrique pour les réseaux informatiques des entreprises et des particuliers, APC est une société américaine implantée dans cent vingt pays. Particularité dans l'organigramme, c'est un Français, Thierry Nicolet, qui est à la tête des relations presse au niveau mondial.

Quatorze heures à Paris, plus huit à Tokyo, moins six pour New York... »La scène ne se passe pas dans une agence de voyage mais dans le bureau de Thierry Nicolet, en banlieue parisienne. Depuis un an et demi à la tête des Public Relations Worldwide d'APC, une entreprise américaine qui commercialise des infrastructures pour sécuriser les réseaux informatiques, il vit en permanence avec ces trois fuseaux horaires en tête.

Un Français de trente-cinq ans, ambassadeur mondial des RP d'un groupe américain... Cette initiative peut surprendre, vu les relations diplomatiques entres les deux pays, d'autant qu'« APC a toujours réservé cette fonction à un proche de la direction »,explique l'intéressé. Alors, quand une guerre et un océan vous séparent, comment fait-on pour convaincre ?

Installés à West Kingston, dans le nord des États-Unis, les dirigeants de l'entreprise n'ont pourtant pas pris de risque en le nommant et en lui proposant d'exercer ses nouvelles fonctions depuis la France. Car Thierry Nicolet a presque la double nationalité. Bilingue à l'accent habilement travaillé, il s'exprime parfaitement en anglais et peut sans difficulté tenir tête à la presse anglophone,« souvent blasée et difficile à convaincre. »Formé à l'European Business School, ce passionné de jeux vidéo, qu'il achète au Japon, revendique une éducation très« American way of life »,qui se traduit au travail par un principe de base :« On a le droit de tout faire à partir du moment où l'on mesure et l'on compare les résultats obtenus avec ceux que l'on avait précédemment. »Une devise appliquée à la lettre en France, lorsqu'il était responsable marketing et communication d'APC. Un concept qu'il a étendu en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient en devenant directeur des relations publiques pour ces régions.

Entré chez APC en 1993 comme ingénieur commercial, Thierry Nicolet n'hésite pas à tester et à faire tester par les journalistes ses nouveautés. Pour lui,« connaître le produit et définir le bénéfice que le client pourra en tirer est la base des relations presse. Comprendre que le bénéfice de cette fonctionnalité est différent d'un pays à l'autre est une nécessité pour gagner des marchés à l'étranger ».Chez APC, chaque communiqué de presse prend en compte les spécificités (revenu moyen, taux d'équipement, etc.) des différentes régions ciblées.

Autre habitude mise en place par la filiale française et généralisée ensuite aux cent vingt bureaux d'APC dans le monde : référencer chaque contact avec la presse, mesurer la taille de chaque article et évaluer la tonalité du papier. Ces chiffres sont centralisés et analysés dans la matinée, puis envoyés en début d'après-midi à West Kingston, quand la maison mère se réveille.« Quatorze heures à Paris, plus huit à Tokyo, mais moins six pour New York... »

Damien Fleurot

Envoyer par mail un article

Quand la « French touch » séduit l'Amérique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies