Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Italie

Les quotidiens s'invitent à l'école

28/10/2004

L'Italie n'échappe pas à la règle : la presse quotidienne y souffre aussi d'une désaffection inexorable de son lectorat. En vingt ans, les quotidiens transalpins ont perdu un million de clients : 5,8 millions d'exemplaires vendus chaque jour en 1998 contre 6,8 millions en 1978. Les jeunes boudent en masse cette presse qu'ils jugent austère. Selon l'institut Eurisko, 9 % des 14 à 19 ans lisent régulièrement un quotidien, alors qu'ils sont 59 % à lire la presse hebdomadaire et 93 % à regarder les informations à la télévision.

Une poignée de quotidiens, dontIl Corriere della Sera, Il Sole 24 OreetIl Giorno,s'est décidée à réagir en adhérant à l'initiative « Il Quotidiano in classe ». Inaugurée il y a quatre ans, cette opération propose aux lycéens volontaires de consacrer chaque semaine une heure de cours pour lire un ou plusieurs quotidiens partenaires de l'opération avec un professeur. Au lancement, on ne comptait que 100 000 volontaires, ils avoisinent aujourd'hui 750 000. La plupart jugent même nécessaire de transformer cette heure de lecture facultative en matière scolaire obligatoire. Pour les instigateurs du projet, cette lecture dirigée suscite des réactions aussi bienvenues qu'inattendues : 54 % des volontaires souhaitent poursuivre des études à l'université (contre 42 % pour les autres) et 11 % se montrent intéressés par la vie politique (contre 6 %).

Un intérêt cantonné

Toutefois, cet intérêt se cantonne au périmètre scolaire, où les enseignants aident à la compréhension et stimulent l'envie de lire. Sans cette aide, l'intérêt retombe, les lycéens redoutent la difficulté du niveau de langue des quotidiens et l'omniprésence de la politique. Ils déplorent l'absence de pages qui leur soient exclusivement destinées (73 % des requêtes) et pourvues d'un courrier des lecteurs ad hoc (65 %). En Espagne, le deuxième quotidien national,El Mundo,investit 2 millions d'euros par an pour sortir chaque jour un supplément de huit pages destiné aux jeunes et envoyé à 12 000 classes de lycées. On y parle de tout et les annonceurs affluent. Pourquoi pas une déclinaison italienne puisque l'éditeur d'El Mundon'est autre que celui duCorriere della Sera ?

En savoir +

>Institut Eurisko : www.eurisko.it

Amaury Mestre de Laroque, à Milan

Envoyer par mail un article

Les quotidiens s'invitent à l'école

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.