Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le message au bout du pied

28/08/1998

La Coupe du monde a fait exploser un autre support publicitaire: le ballon de foot! Le marché français du ballon de sport publicitaire, jusqu'ici détenu par une myriade de petites sociétés de publicité par l'objet et des grands importateurs comme le néerlandais Snips, a vu s'imposer un nouvel acteur: Walomo. Cette PME, créée en 1984 sur le marché concurrentiel des marques de ballons, s'est spécialisée sur le segment publicitaire. Elle détient 40% de parts de marché des ballons de foot avec un chiffre d'affaires de 25MF sur un total- textiles publicitaires compris - de 30MF entre juin 1997 et juin 1998. Elle prévoit, cette année, la vente d'un million de ballons sans avoir acheté de licence pour le Mondial. L'effet Coupe du monde a joué: grands ou petits modèles (32 ou 12faces), les ballons «tampographiés» de Walomo se sont arrachés. Le CFO, le Groupe Jean-Claude Darmon, le Consortium du Stade de France, Canal+, Nestlé, Eurest, Lavazza et Schweppes ont eu recours à ce support. Pour l'après-Coupe, Walomo espère exploiter l'intérêt pour le sport en développant son savoir-faire sur des articles sportifs. Alain Delcayre

Envoyer par mail un article

Le message au bout du pied

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.