Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉDITION D'ENTREPRISE

Une impression mitigée

09/12/2004

Malgré un Grand Prix attribué à la quasi-unanimité à Bic et à son agence W Printel, les jurés déplorent la frilosité créative qui règne dans le secteur...

Et de deux ! L'agence W Printel a remporté, comme l'an passé avec Sodexho, le Grand Prix corporate pour son rapport annuel de la société Bic. Cette distinction a été attribuée à la quasi-unanimité. Bic était en finale contre un luxueux livre édité par Lux Modernis, « Quatre contes olfactifs pour le futur », créé pour la société de cosmétique suisse Firmenich. Articulé autour de petites histoires tirées de l'univers desMille et une nuits, de la tradition africaine ou de l'imagerie traditionnelle occidentale, cet ouvrage illustrait toute la gamme de senteurs déployée lors d'une soirée spéciale organisée par Firmenich. «Plusieurs personnes du jury souhaitaient primer l'originalité de ce concept »,raconte Véronique Reille-Soult, directrice générale de KPublishing,« mais il s'agissait là davantage d'un outil d'accompagnement d'un événement. »

Budget et logistique priment sur l'impact

Pas beaucoup de réserves, donc, sur le Grand Prix décerné à Bic.« C'est une jolie réalisation, efficace, pragmatique »,estime Véronique Reille-Soult.« Le parti pris adopté est innovant, osé et créatif, même s'il n'y a rien ici de révolutionnaire »,renchérit Yves Camus, président de Because. Rien de révolutionnaire non plus, semble-t-il, dans le palmarès.« De manière générale, tout ce que l'on a pu voir manque singulièrement d'audace »,déplore Yves Camus.« Notamment dans la presse interne, où sous prétexte d'être sérieux, on réalise des choses très convenues... Cette absence de prises de risques est un peu triste, mais reflète bien le marché, où l'on pense davantage budget et logistique qu'impact ».Une morosité remarquée par l'ensemble des jurés :« La sélection était extrêmement inégale,juge Nathalie Debray Del Valle, directrice générale de Creacom EDC Corporate.Pas mal de travaux étaient vraiment proches du professionnalisme... » « A la limite, la section rapport annuel était la plus fournie,remarque Véronique Reille-Soult.En magazine, rien de grandiose. Quant aux intranets, c'est vraiment le désert... »

Malgré cette éclipse créative en édition, les jurés reconnaissent quelques coups de coeur dans la sélection globale, même parmi des réalisations qui ne figurent pas au palmarès.« J'ai repéré le journal interne de l'office HLM de Lyon, réalisé sans agence, un vrai produit presse convivial et intelligent, fait avec peu de moyens »,souligne Yves Camus. Véronique Reille-Soult, quant à elle, regrette l'absence dans la sélection du magazine de Lafayette Gourmet, réalisé par l'agence Médina,« une très jolie réalisation sur un sujet, certes, attractif ».Cette dernière, malgré ses réserves sur l'année écoulée, tient tout de même à souligner l'importance des prix pour la profession.« Il reste aujourd'hui plus que jamais important de confronter les dossiers. Tandis que pour nos clients, les prix sont d'excellents indicateurs de retour sur investissements »,précise Véronique Reille-Soult.

Envoyer par mail un article

Une impression mitigée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies