Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Enquête

Le fabuleux destin des Choristes

16/12/2004

Avec quelque 8,5 millions d'entrées en France, 1,5 million de DVD et plus de 1 million de CD déjà vendus, le film a explosé tous les box-offices. Retour sur le phénomène de l'année.

Vois sur ton chemin, gamins oubliés, égarés. Donne leur la main pour les mener vers d'autres lendemains. Sens au coeur de la nuit, l'onde d'espoir, ardeur de la vie. Sentier de gloire... »Ce texte de Christophe Barratier, réalisateur desChoristes,mis en musique par Bruno Coulais, dit tout. De la sincérité de l'auteur à l'accueil phénoménal rencontré par ce conte en forme de film, sorti le 17 mars dernier.

L'histoire se situe en 1949. Clément Mathieu (interprété par Gérard Jugnot), modeste compositeur et professeur de musique sans emploi, est pion dans un internat de rééducation. Il va transmettre sa passion à ces « cas sociaux » pour rendre leur univers plus vivable... et révéler à l'un d'entre eux sa voix (voie), avant d'être viré et oublié...

Neuf mois après sa sortie,Les Choristesdépasse les 8,5 millions d'entrées en France (soit quelque 45 millions d'euros de recettes, selonLe Film français), les 200 000 en Belgique, les 800 000 en Allemagne... Le DVD, sorti le 27 octobre, a déjà franchi la barre de 1,5 million de ventes et la bande originale du film, le million. Le CD s'est même vendu à plus de 100 000 exemplaires à l'étranger. Christophe Barratier fait donc mieux cette année queHarry PotteretShrek(7,1 millions chacun),Podium(3,5 millions) ouVipère au Poing(1 million) et même que tous les films de 2003, saufLe Monde de Nemo(9,3 millions). Pour 2002, seulAsterix, mission Cléopâtrele surclasse, avec plus de 14,3 millions d'entrées. Mais est-ce vraiment comparable ? C'est plutôt à l'Amélie Poulainde Jean-Pierre Jeunet (9,19 millions d'entrées en 2001) et ses multiples récompenses, que fait écho l'aventure desChoristes,nominé dans les catégories meilleur film et meilleur acteur aux European Film Awards 2004, et reparti mi-décembre avec le prix du meilleur compositeur. Le film, qui sortira aux États-Unis le 14 janvier 2005, représentera la France à Hollywood, aux nominations de l'Oscar du film étranger.

Une part d'autobiographie

Qui aurait imaginé pareil destin pour ce premier film au budget de 5,3 millions d'euros ? Ni son producteur Jacques Perrin - oncle de Christophe Barratier -, ni ses coproducteurs Pathé, Canal + et France 2 Cinéma, ni Gérard Jugnot, qui y a cru assez toutefois pour être dans la production.« J'ai toujours su que le film rencontrerait son public. Le sentiment d'injustice et d'abandon que ressent un enfant dont les parents sont absents ou disparus, et la rébellion et l'inhibition que cela entraîne parlent à tous,confie Christophe Barratier.Mais, avec Jacques Perrin, on tablait sur 1 million d'entrées. »

Dans cette première oeuvre, inspirée deLa Cage aux rossignolsde Jean Dréville (5 millions d'entrées en 1945 !), le metteur en scène a mis beaucoup de lui. Guitariste classique, diplômé de l'École normale de musique de Paris, il a été le lauréat de plusieurs concours internationaux. Et puis, un jour, il a renoncé.« Comme Clément Mathieu, je n'ai pas concrétisé ma carrière musicale. Je savais qu'un jour, je devrais l'évoquer, ne serait-ce que pour savoir si cet abandon était lâche ou courageux. »Pierre Morhange, le rebelle à la voix d'ange (interprété par Jean-Baptiste Maunier, le soliste des Petits Chanteurs de Saint-Marc de Lyon), qui vit une relation complexe avec sa mère et se réalisera par la musique ... Pépinot (Maxence Perrin), qui attend un père qui ne viendra jamais...« C'est aussi moi. Mes parents se sont séparés très tôt et j'ai été élevé par ma grand-mère, comédienne de théâtre qui m'emmenait sur les tournages de Jacques... Je n'ai pas eu une enfance malheureuse mais j'avais un grand sentiment d'insécurité. »Perplexe devant cet enfant à l'écart, sa grand-mère trouvera la solution au conservatoire.

Une foi créatrice partagée

Cette expérience en forme de rédemption, Christophe Barratier, quarante et un ans, voulait aussi la transmettre aux jeunes acteurs du film.« J'ai cherché des enfants dits en difficulté dans des communes rurales d'Auvergne»,raconte Sylvie Brocheré, directrice de casting.« Je sais que le cinéma ne fait pas changer les choses, mais il peut donner envie d'essayer »,poursuit le réalisateur. Cette foi quasi « héréditaire », partagée avec Jacques Perrin, pourra faire sourire. De l'angélisme ? Peut-être, mais qui a donné vie àMicrocosmos(cinq Césars, en 1997),Himalayaet auPeuple migrateur,respectivement nominés aux Oscars en 2000 et en 2003. Trois films suivis au quotidien par Christophe Barratier, alors producteur chez Galatée Films, la société de Jacques Perrin.

Et pourtant...« Vous savez ce qu'ils aiment, les ados aujourd'hui ? Votre chorale, c'est complètement à côté de la plaque ! »Voilà ce qu'on lui lance en 2002, quand il part à la recherche de financement. Il n'en tire aucune gloire :« Ce succès ne prouve rien et je ne peux pas m'en resservir. Car dans neuf cas sur dix le marketing aura raison ». Reste que Gaumont et M6 ne le suivront pas, et que les négociations avec TF1 n'aboutiront pas plus. En revanche, chez Pathé, Romain Le Grand n'aura aucun mal à faire passer son enthousiasme à Jérôme Seydoux et Richard Pezet. À Canal +, Nathalie Bloch-Lainé, responsable cinéma, dira oui sans même lire le scénario. Et chez France 2 Cinéma, Pierre Heros, se souvenant du succès de« Tous les matins du monde »et de l'engouement des Français pour la viole de gambe, suivra... Et aura raison. Car comme le souligne Paul Lavergne, producteur exécutif du disque,« l'essence même de ce film, c'est la musique ».Là, c'est Virgin qui aura des doutes, tandis que Marc Lumbroso, de Warner Music, signera, lui, dans l'heure.

Depuis partout en France, les chorales ont ajouté à leur répertoire lesChoristes, tandis que cet unisson inspirait les gens de marketing (émissions de TV, croisières musicales, etc.) et de publicité (spots avec choeurs de Groupama, Mercedes, et la Ligue de football professionnel). Christophe Barratier ne s'y attarde pas.« La musique ne m'a pas habitué à la complaisance. Moi aussi je vais m'attendre sur mon prochain film,Faubourg 36. »Il racontera l'histoire d'un music-hall, au temps du Front populaire, repris par quatre chômeurs, qui rêvent d'être artistes et de voir la mer... Une version adulte desChoristes?

Envoyer par mail un article

Le fabuleux destin des Choristes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.