Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'arme secrète d'Axel Ganz

27/01/2005

Prisma TV, l'agence de programmes du groupe a été la pierre angulaire du lancement des deux quinzomadaires.

Son nom est inconnu du public mais, sur le marché de la presse télévision, Prisma TV joue un rôle clé. Cette agence de programmes TV, qui travaille pour les titres de Prisma Presse et pour d'autres magazines, a été déterminante dans le lancement deTélé 2 semaines,il y a un an, permettant de tester en « sous-marin » la faisabilité du rythme quinzomadaire.« Nous travaillions à l'époque pour un petit client de la presse hebdomadaire qui bouclait le jeudi soir. Cela nous a permis de nous rôder sans éveiller les soupçons des concurrents »,raconte Bruno Van Cutsem, rédacteur en chef de Prisma TV. Une phase de test conclue par un essai officiel en Rhône-Alpes en décembre 2004.« Prisma a dégainé le premier sur le marché des quinzomadaires grâce à ce laboratoire interne dont Emap et Hachette ne disposent pas »,explique Francis Lambert, consultant indépendant.

Créée en 1998, Prisma TV a d'abord été au service exclusif deTélé loisirs.Elle devait par la suite servir de rampe de lancement pour un deuxième magazine télé, qui n'aboutira pas. Elle devient alors une agence de programmes destinée à fournir des programmes TV clés en main à des clients extérieurs : grilles de programmes, photos, mais aussi contenu magazine. De 2000 à 2002, Prisma TV a fourni les grilles deTélérama,avant de travailler pour20 Minutesentre 2002 et 2004. Ses clients sont aussi des titres de la presse hebdomadaire régionale. L'an dernier, Prisma TV a été la cheville ouvrière du projet « quinzomadaire » de Prisma Presse.

Son fonctionnement permet de raccourcir les délais de bouclage en traitant l'information plus rapidement. Et pour cela, cette agence de programmes dispose d'une équipe de cinquante-six personnes,« qui travaille très en amont sur les grilles de programmes. C'est la vraie force de Prisma »,explique Rémy Pernelet, ancien rédacteur en chef de Prisma TV, qui occupe aujourd'hui ces fonctions àTélé 2 semaines. « Les journalistes font de la prospection auprès des chaînes avec qui ils entretiennent des relations très étroites,détaille Bruno Van Custem.Avec Canal + ou Arte, c'est simple. Pour les autres, c'est plus délicat mais chacun a tout à y gagner. »Le fonds de l'agence est ainsi constitué de 450 000 programmes : émissions, téléfilms, séries, documentaires...« Quand un de nos journalistes visionne une émission, il va écrire un résumé pourTélé loisirset une critique pourTV grandes chaînes,par exemple »,complète-t-il.

Des produits différents

L'agence dispose aussi d'un outil informatique qui permet une mise en page automatique des programmes selon les grilles de chaque magazine. Un gain de temps indispensable. Prisma TV ou la béquille des trois autres rédactions TV du groupe ?« En quelque sorte. Nous avons toujours un magazine sur le feu. Mais, à chaque fois, on ne refait pas un journal de fond en comble : le travail réalisé surTélé loisirsavance le quinzomadaire, qui est de bouclage le jeudi, et les grilles faites pour quinze jours de programmes permettent d'aller plus vite sur la semaine deTélé loisirs.»

L'enjeu actuel : faire des trois magazines TV des produits différents.«TV grandes chaînesnous demande plus de travail car il nécessite plus de visionnages sur les chaînes hertziennes que les deux autres magazines. »Mais déjà, le rédacteur en chef de Prisma TV s'intéresse à d'autres projets :« Nous ne voulons plus de contrats du typeTélérama.Ce qui nous intéresse maintenant, c'est de trouver de nouveaux supports de diffusion comme Internet ou les guides de programmes électroniques. Au niveau du contenu, nous sommes déjà prêts. »Ou comment jouer avec un coup d'avance.

Envoyer par mail un article

L'arme secrète d'Axel Ganz

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.