Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jouets

Smoby recycle dès le berceau

03/03/2005

Wabap, Zoom, Tulip, Punky : bienvenue dans le monde merveilleux des Cotoons, ces petits cousins des Teletubbies, déclinés en dessin animé, en livres et en jouets avec Smoby. Dans la logique de leurs aventures, qui prônent le respect des autres et de l'environnement, la conception des Cotoons obéit à des règles de développement durable : ils sont fabriqués en matériaux recyclables, les suremballages sont réduits, les notices imprimées sur du papier blanchi sans chlore. Le packaging est blanc, en rupture avec la plupart des jouets actuels, criards et bardés d'électronique (1).

Même si ses produits sont fabriqués en Chine, Smoby s'intéresse depuis plusieurs années à l'écoconception. Il a mis en place des procédures internes, les « 3R » : réduction à la source, recyclage et réutilisation. Grâce à la réduction à la source, le fabricant de jouets affirme avoir économisé 15 % de poids de suremballage depuis l'an 2000. Le recyclage passe par l'utilisation de colles sans vinyle, l'abandon des agrafes et le recours à des cartons et encres à faible taux de métaux lourds. Pour répondre à l'objectif de réutilisation, Smoby s'est engagé en 2004 à emballer 90 % de ses nouveaux produits dans des conditionnements comportant des matériaux recyclés.

Génération écologie

Dans la continuité de cette démarche, l'entreprise jurassienne a mis au point la Cyclic Box, une boîte qui s'assemble sans nécessiter l'emploi de bandes adhésives. Elle est composée de carton ondulé à bas grammage fabriqué à partir de papier recyclé. Pour être irréprochable sur toute la chaîne, Smoby a signé des accords avec un papetier et un récupérateur afin de recycler les déchets de carton ondulé.

Et les enfants, sont-ils réceptifs à ces considérations ? En 2003, l'observatoire de l'enfant Smobyscope publiait une étude sur les attentes des plus jeunes quant aux problématiques environnementales. Elle relevait que 71 % des 11-13 ans s'inquiétaient de la dégradation de l'environnement et qu'ils plaçaient l'écologie au deuxième rang de leurs préoccupations sociales, entre la violence et le racisme. C'est sans doute à cet âge que les messages sur le tri des déchets ménagers sont les plus efficaces. Plus en tout cas qu'auprès des quadragénaires, qui ont grandi dans une société d'abondance.

P.C.

(1) Source : Designplus, le magazine du Centre de design Rhône-Alpes, numéro de novembre 2004.

Envoyer par mail un article

Smoby recycle dès le berceau

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.