Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CHIFFRES CLÉS

UN PREMIER DE LA CLASSE MENACÉ

31/03/2005

Première destination mondiale, la France doit compter avec de plus en plus de concurrents.

Bonne nouvelle, les Américains sont revenus visiter la France. Le cours de l'euro ne les a pas effrayés. En 2004, le nombre de touristes en provenance des États-Unis a en effet progressé de 7,1 % par rapport à 2003. Dans le même temps, le volume des nuitées augmentait de 5 %. Des résultats très honorables, qui ont permis de limiter la casse des années précédentes. En effet, la campagne anti-Français qui s'était développée aux États-Unis pendant la guerre en Irak a laissé des traces : l'an passé, les touristes américains sont tout de même venus 12,5 % moins nombreux qu'en 2002...

La France a manqué le train de la reprise

Les Japonais sont aussi revenus en nombre. En revanche, la clientèle traditionnelle des Britanniques, Allemands et Hollandais semble marquer le pas, avec moins d'arrivées et de nuits passées sur place. Au total, le nombre d'arrivées de touristes sur le sol hexagonal est d'ailleurs resté stable d'une année sur l'autre, à environ 75 millions. Un score décevant, qui signifie que la France a manqué le train de la reprise. Si notre pays reste la première destination mondiale, il subit de plein fouet la concurrence des autres destinations. Ces dernières ont d'ailleurs développé des stratégies marketing agressives, y compris sur le sol français. Une étude sur les investissements publicitaires en France, réalisée au deuxième semestre 2004 par l'agence Euro RSCG Compagnie, montre, par exemple, que les plus gros annonceurs étrangers investissent bien plus que les premiers français. Six pays, à savoir Chypre, l'Égypte, l'Espagne, l'Irlande, le Maroc et la Tunisie représentaient alors plus de 50 % du total des investissements étrangers.

Envoyer par mail un article

UN PREMIER DE LA CLASSE MENACÉ

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.