Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'EXCEPTION SUD-AFRICAINE

09/06/2005

Rien de surprenant à ce que le pays le plus riche d'Afrique soit aussi le plus connecté à Internet. L'Afrique du Sud a découvert le Web au début des années quatre-vingt-dix. Depuis lors, le nombre d'internautes n'a cessé de croître pour atteindre aujourd'hui près de 3,5 millions d'utilisateurs (8 % environ de la population totale). Alors que les autres pays du continent font un usage relativement limité de la Toile (e-mail, chat, consultation de sites d'information indépendants), Pretoria s'est rapidement lancé dans l'e-commerce. À tel point qu'en 2005, le secteur devrait générer 18 milliards de rands (2,3 milliards d'euros), soit une augmentation de 27 % en un an. Le marché, qui est déjà en bonne santé, promet d'ailleurs d'exploser avec la fin du monopole de l'opérateur national de télécommunications, Telkom, lequel pratiquait jusqu'en février 2005 des tarifs élevés pour son accès Internet. Ce sont les compagnies locales d'électricité qui envisagent de grignoter ses parts de marché en mettant en place des courants porteurs en ligne (CPL), autrement dit un signal à haute fréquence permettant la transmission des données numériques via l'installation électrique. Avec cette dérégulation, certains analystes estiment que l'Afrique du Sud sera en mesure de détrôner l'Inde sur le terrain du « business process outsourcing » (externalisation des processus métier). Les investisseurs étrangers se bousculent déjà pour installer des centres d'appels, centres de contacts et autres plates-formes de développement offshore...

En savoir +

www.balancingact-africa.com

www.internetworldstats.com

www.itu.int (Union internationale des télécommunications)

Envoyer par mail un article

L'EXCEPTION SUD-AFRICAINE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.