Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Palmarès Publicité

On se lève tous pour L'Équipe

16/06/2005

Le Grand Prix Stratégies a unanimement couronné le quotidien sportif pour l'ensemble de sa campagne de communication. Un palmarès où l'humour s'est imposé.

Capri, c'est fini... Il a fallu beaucoup d'abnégation aux jurés du Grand PrixStratégiesde la publicité, réunis en mai dernier sur le célèbre rocher italien, pour résister aux sirènes du spa et des transats du palace qui les accueillait, des boutiques de luxe qui essaiment dans les ruelles escarpées de la ville et d'une météo idyllique. C'est donc avec une belle conscience professionnelle que les jurés se sont enfermés, parfois très tard dans la soirée, dans une pièce aux rideaux noirs. Avaient-ils néanmoins hâte de céder à l'appel du farniente ? En dépit d'un millésime riche - plus de quatre cents campagnes -, un consensus s'est rapidement dégagé autour deL'Équipe. Les films notamment, mettant en scène une épouse et un enfant ne reconnaissant leur mari et père que lorsque celui-ci se plonge dans son quotidien sportif préféré, ont déclenché une franche hilarité. Mais c'est l'ensemble de la campagne - print, radio, télévision - qui a reçu le Grand Prix à l'unanimité.

Une pluie de compliments a salué le travail de DDB Paris :« La campagne est juste, jubilatoire, et parle à tout le monde »,a souligné Benoit Devarrieux (Devarrieuxvillaret), tandis qu'Antoine Barthuel (Leo Burnett Paris, désormais chez M&C Saatchi) notait :« Cette ellipse ne marche que parce que c'estL'Équipe. » « Un package d'une qualité formidable »pour Grégoire Delacourt (Quelle belle journée),« Subtil, craquant, alliant l'enjeu de marque à l'enjeu humain »pour Mercedes Erra (BETC Euro RSCG) et« À la fois spécifique sur chaque support et universel dans le propos »pour Christophe Coffre (Saatchi&Saatchi).« Cette campagne fonctionne même pour ceux qui n'aiment pas le sport »,a résumé Christophe Lafarge (Scher Lafarge). Face à cette déferlante, Hector a pu faire un moment figure de challenger. Le petit personnage échappé d'une bande dessinée dans le film Renault Espace (Publicis Conseil)« a incontestablement marqué les esprits »,selon Christophe Lafarge, cependant que Frank Tapiro (Hemisphere droit) saluait« le retour de la création dans l'automobile »,un secteur fortement concurrentiel cette année.

Internet était également à l'honneur. La cinquantaine de dossiers, répartis en trois catégories (bannières, campagnes intégrées et films publicitaires), a d'abord fait l'objet d'une présélection à Paris par des patrons d'agences interactives et des publicitaires (lire en page 66). Puis, à Capri et pour la première fois, le jury de la publicité s'est penché sur les créations Internet, avec la conviction que le métier ne peut plus ignorer les innovations et les codes qui s'inventent sur le Web. Au final, la SNCF (TBWA\Interactive) l'a emporté avec ses minispots pour le TGV, intégrés dans une mécanique de marketing viral, après un vote serré l'opposant à L'Oréal Men Expert (Euro RSCG 4D) et Nissan Murano (Duke). Des créations tout à fait dignes de ce millésime 2004-2005 !

Envoyer par mail un article

On se lève tous pour L'Équipe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies