Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les événements français en mal d'assurance

22/09/2005

« Les trois quarts des événements ne sont pas correctement assurés. » Le constat est celui d'un homme avisé : Jacques Chalvin, président d'Events' Insurance. En 2003, cet ancien directeur général adjoint du Palais des congrès de Lyon, aujourd'hui également directeur général de Connaissance du monde, crée la première entreprise de courtage en assurances destinée à la filière événementielle. Aujourd'hui, la société assure 250 événements par an, parmi lesquels le carnaval de Nice, le Salon des entrepreneurs ou le cirque de Monaco. Vol de matériel, sinistres divers, traiteur évaporé, pénurie de public... l'assurance couvre jusqu'au bruit du vent dans les feuilles lors de concerts en extérieur ! Pour une convention « moyenne » à 200 000 euros, l'assurance responsabilité civile coûtera autour des 1 000 euros. Quant à l'assurance annulation, elle représentera environ 1 % des dépenses (ratio qui pourra monter jusqu'à 6 % dans le cadre de gros événements grand public, par exemple des festivals). « En tant que courtiers, nous savons que les assureurs vont chercher à piéger les souscripteurs », commente Jacques Chalvin. Pour aider les agences et leurs clients à choisir l'offre la mieux adaptée à l'événement, Events' Insurance s'accordera une commission de 12 % à 20 %, rétrocédée par l'assureur.

Envoyer par mail un article

Les événements français en mal d'assurance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.