Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Valérie Négrier, directrice de Carat TV

« Les nouvelles séries américaines dépoussièrent le genre »

29/09/2005

« Le genre marquant de cette rentrée est la fiction. Mais, au-delà du programme de prestige, nous voyons surtout arriver de nouvelles séries américaines. C'est très intéressant car ces programmes dépoussièrent un peu le genre et rassemblent un public plus diversifié et sans doute plus jeune : les moins de 35 ans et les moins de 50 ans. D'autant plus que ces productions sont maintenant programmées en prime time, à 20 h 40, ce qui n'était plus le cas depuis longtemps. Cette rentrée est également marquée par la multiplication de nouvelles saisons de programmes déjà vus. Cela a du mal à passer auprès des téléspectateurs, qui ont besoin de nouveautés. C'est le cas du Pensionnat de Sarlat, sur M6, dont les audiences sont inférieures à celles du Pensionnat de Chavagnes, l'an passé. Je crois plus à des programmes apportant une certaine nouveauté, comme le traitement du football dans les nouveaux magazines de M6. Enfin, je regrette que peu d'efforts aient été faits pour des programmes touchant les 15-24 ans et les CSP+. »

Envoyer par mail un article

« Les nouvelles séries américaines dépoussièrent le genre »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.