Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien Stéphane Dottelonde

« Nous serons très vigilants »

06/10/2005

Stéphane Dottelonde, présidentde l'Union de la publicité extérieure (UPE), veillera à un respect sans faille des textes régissant l'accès de la distribution à la télévision.

Comment l'UPE se prépare-t-elle à l'échéance 2007 ?

Stéphane Dottelonde. Ce à quoi nous tenons beaucoup, c'est l'application de l'ensemble du décret du 7 octobre 2003. Les distributeurs pourront en effet communiquer sur leur marque à la télévision mais pas sur leurs opérations promotionnelles. Le décret définit de manière très large ce qui ressort de la promotion, et nous entendons bien faire respecter chaque terme de ce texte.

Pourquoi les pouvoirs publics ont-ils choisi d'autoriser les campagnes d'image mais pas les campagnes de promotion des distributeurs à la télévision ?

S.D. Le texte résulte d'un compromis entre les obligations bruxelloises d'ouverture et la volonté du gouvernement français de ne pas déséquilibrer de manière trop importante les investissements publicitaires.

Comment la promotion est-elle définie dans ce texte ?

S.D. La promotion est toute offre de produit, toute prestation de service ou toute organisation d'événement qui présente un caractère occasionnel ou saisonnier. L'importance du stock est également prise en compte : lorsqu'on dispose de cinq mille produits et que l'on sait qu'en trois jours ils vont être épuisés, cela s'apparente évidemment à de la promotion. De plus, certains produits, par leur nature, ne peuvent être autrement vendus que de manière saisonnière : on ne peut pas vendre des mangues toute l'année...

Comment vous organisez-vous, concrètement ?

S.D. Avec le Bureau de vérification de la publicité, nous avons examiné un certain nombre de publicités afin de savoir comment les interpréter au regard du décret. C'est un exercice de sémantique publicitaire très intéressant à faire. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a déjà déclaré qu'il examinera avec beaucoup de vigilance l'application de ce décret.

Envoyer par mail un article

« Nous serons très vigilants »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.