Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le filon de l'interactivité

23/01/1998

En 1997, le fait marquant aura été l'émergence de la publicité interactive. Début juillet, Audi, filiale de Wolkswagen, diffusait sur Eurosport et Cannal Jimmy le premier spot interactif de l'histoire de la publicité. A l'écran, un bandeau proposait un essai gratuit de la voiture. En tapant OK sur la touche de la télécommande, les coordonnées de l'abonné étaient transmises à un concessionnaire qui rappelait pour un rendez-vous. Deux mille trois cents demandes ont été enregistrées sur plus de quatre cent mille abonnés. Des résultats jugés satisfaisants par le constructeur. Depuis, d'autres annonceurs ont tenté l'expérience, même s'ils sont encore minoritaires: Polygram, qui propose, depuis le 17janvier, d'écouter des extraits du dernier album de Bashung, ou Kangoo et Lego qui ont opté pour TPS. Le bouquet de chaînes propose, en marge des écrans publicitaires, d'explorer une galerie marchande interactive présentant les produits. «Pour Kangoo, 85% des deux cent cinquante mille abonnés ont cliqué à partir du spot publicitaire et 3,5% d'entre eux ont demandé à être rappelés par Renault», indique Alain Staron, directeur des nouveaux services de TPS. Et d'ajouter:«Avant la visite du site, 20% des abonnés avaient une opinion positive de Kangoo. Ils étaient 70% après consultation.»Fort de ces résulats, Renault a décidé de poursuivre l'expérience. Idem pour Lego qui a prévu six nouvelles campagnes de publicité interactive, de février à novembre 1998, afin d'accompagner le lancement de produits. Enfin, le programme Davantage!, développé par l'agence de marketing relationnel Groupe D! sur la chaîne Spectacle de CanalSatellite, débute fin janvier. Côte d'or, British Airways, la Société générale, Mobalpa et Sony ont décidé de tenter l'aventure. «Pour 280000francs, nous proposons une campagne de six semaines comprenant trois cent trente-six spots, des relais sur l'Internet et le Minitel ainsi que la possibilité de se constituer une base de données de consommateurs intéressés et donc intéressants»,indique Tritan Reix, directeur associé de Groupe D! Technologies qui attend, avec impatience, les premiers résultats.

Envoyer par mail un article

Le filon de l'interactivité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.