Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La classe politique, dernier bastion du machisme

09/03/2006 - par Jean-Louis Missika

« On se souvient de la phrase de Françoise Giroud : « Les femmes auront atteint l'égalité avec les hommes le jour où une femme incompétente sera désignée à un poste à responsabilité. » La vague d'opinions en faveur de Ségolène Royal va pourtant au-delà, car cette dernière ne cherche pas à être nommée par le " Prince ", donc par un homme, mais à être élue par les Français. Certes, les gens ne se sont pas encore mobilisés sur l'aptitude des candidats à gouverner. Mais l'idée d'une femme à l'Élysée semble aujourd'hui acceptée et un signal est envoyé à la classe politique : il est temps que vous changiez votre état d'esprit. Les femmes sont plus cultivées et plus diplômées que les hommes ; elles ont pris une place non négligeable dans le domaine culturel et commencent à occuper des positions dans le monde économique. Il n'y a plus que dans la classe politique que le machisme règne en maître. Les Français jouent donc avec les sondages pour envoyer des signaux sur la place des femmes en politique. Il se passe assurément quelque chose. Dans la vieille rivalité entre l'opinion et le parti, on dit que c'est toujours le parti qui a gagné. Mais les temps ont changé. Le parti peut toujours gagner, mais à quel prix pour la gauche ? Ségolène Royal est appréciée non seulement pour ses traits de personnalité mais aussi pour ses prises de position sur la société et la famille, où elle apparaît plus conservatrice : elle s'est prononcée sur l'influence de la télévision sur les enfants, a autorisé les gens nés sous X à prendre connaissance de leur origine biologique et se situe plutôt en retrait sur la question de l'adoption par les couples gay. Elle est présidente de région et semble éloignée des querelles de parti. Bref, Ségolène Royal est identifiée comme étant une femme politique. Pas une éléphante.

enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris

Envoyer par mail un article

La classe politique, dernier bastion du machisme

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.