Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internautes tous azimuts

27/04/2006 - par Cathy Leitus

Parmi les cadres actifs, les décideurs sont les plus accros à Internet, dont l'usage au bureau dépasse le contexte professionnel.

Ils ne sont que 6 % à ne pas recourir à Internet. C'est dire l'usage massif du Web par les décideurs, ces cadres en entreprise identifiés par Ipsos Médias comme ayant à la fois des responsabilités managériales et financières. Ces dirigeants influents sont donc internautes à 94 % (source Ipsos-FCA 2005). C'est légèrement plus que l'ensemble des cadres actifs (92 %) et presque le double de la moyenne nationale, qui s'établit à 50 % selon Médiamétrie. Des décideurs totalement accros au Web : 86 % se connectent sur leur lieu de travail (contre 79 % des cadres actifs) et 73 % tous les jours (69 % des cadres). Sept sur dix disposent également d'une connexion à domicile (64 % des ­cadres actifs). « L'année 2005 marque l'explosion démocratique d'Internet, résume Jean-Charles Grout, directeur-conseil d'Ipsos Médias. Chez les cadres, le grand saut date de 2001 pour les ­connexions au bureau, qui dépassent alors les 54 %, et de 2003 pour les connexions à domicile, qui atteignent les 55 % à cette époque. »

Parmi les usages, l'e-commerce se banalise : 57 % des cadres ont effectué un achat, une commande ou une réservation sur le Web en 2005 et la moitié a fait confiance à cet outil en payant ­directement en ligne. Les décideurs ont utilisé Internet en premier lieu pour acheter des produits de voyages ou des billets de transport (38 %). D'où la forte pénétration des sites de voyagistes, au premier rang desquels Voyages-sncf.com (28,2 %), suivi d'Airfrance.fr (15,5 %), Degriftour/lastminute (11,3 %), Promovacances (8,8 %) et Opodo (7,9 %). Les cadres recourent également à Internet pour l'achat de produits culturels (29 %), mais sont beaucoup plus sceptiques sur l'habillement et les produits financiers, deux catégories qui représentent moins de 5 % des achats en ligne.

Infos pratiques et veille de marché

Les décideurs utilisent surtout Internet pour effectuer des opérations bancaires (50,2 %) et bien sûr consulter des informations (49,1 %). Sans surprise, les sites pratiques comme Pagejaunes.fr, Voyages-sncf.com, Meteofrance.fr sont régulièrement fréquentés. Du côté des moteurs de recherche, ­Google confirme son hégémonie (38,2 % de pénétration) ­devant Yahoo (17,8 %), MSN (11,6 %) et Voila (9,5 %). Côté médias, si aucune radio en ligne ne dépasse les 5 % de pénétration chez les décideurs et les cadres actifs, en revanche, 01net.com, Lemonde.fr, Lequipe.fr, Tf1.fr et Liberation.fr émergent. Parmi les autres opérations réalisées par les décideurs, on note le téléchargement d'informations (15,6 %) et l'échange de photos (12,6 %), loin devant le téléchargement de musique (3,4 %), de vidéos (2,7 %), de jeux (1,9 %) ou d'émissions TV (0,5 %).

Sur le lieu de travail, les principaux usages des décideurs sont la consultation de l'intranet de l'entreprise et la veille marché sur leur secteur. Ce qui n'est pas surprenant, non plus que la recherche d'informations en vue d'un achat professionnel, en quatrième position devant la ­consultation d'archives. Mais ce qui rend Internet essentiel au quotidien des patrons, c'est aussi l'utilisation non professionnelle qu'on peut en faire au bureau, comme consulter ses comptes bancaires, confirmer un week-end ou réserver des places de théâtre. « Accéder à des informations pour sa vie personnelle » est en effet le troisième usage sur le lieu de travail avoué par les cadres et les décideurs.

Envoyer par mail un article

Internautes tous azimuts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies