Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'Europe en plein boom

02/10/1998

Les trente premières entreprises européennes de la communication ont connu une forte croissance en 1997. Encore une fois, les Britanniques et les Français se taillent la part du lion dans ce palmarès.

Tout va très bien, merci pour elle: la communication se porte au mieux en Europe. Sur les trente premières entreprises du secteur, dix-sept ont affiché en 1997 une croissance de plus de 5% par rapport à 1996, alors que seules trois ont connu une évolution négative de leur chiffre d'affaires. La palme revient une nouvelle fois au britannique BSkyB, dont la progression (26%) est à peine inférieure à celle réalisée l'année précédente (29,6%). En un an, le bouquet de Rupert Murdoch gagne ainsi dix places au classement. Avec une hausse respective de 23%, 21%, 19,8% et 19,2%, la CLT, Wolters Kluwer, Publicis et Daily Mail&General Trust paraissent également afficher une santé insolente, qu'il faut néanmoins relativiser pour le groupe luxembourgeois, dont l'année 1997 s'est soldée par un déficit de près de 500millions de francs. Le palmarès 1997 confirme aussi la prééminence des opérateurs britanniques, avec onze citations en comptant l'anglo-néerlandais Reed-Elsevier. Le cours favorable de la livre (9,88F, contre 7,89F en 1996) joue certainement un rôle, notamment pour WPP. Le holding des réseaux Ogilvy&Mather et J. Walter Thompson passe ainsi en un an, dans notre classement, de 55 à 72milliards de francs, alors que sa progression réelle n'est que de 2,9%. Le leadership britannique s'explique aussi par une forte propension des entreprises anglaises à se concentrer sur le développement international, notamment aux États-Unis.

Une performance italienne inédite

Avec huit représentants, dont trois - Havas, Lagardère et Havas Advertising - dans les six premiers, la France fait également très bonne figure. Elle devance ainsi très nettement l'Allemagne, qui n'en compte que quatre, dont Bertelsmann. Avec 75milliards de chiffre d'affaires, le géant de Gütersloh maintient son leadership continental, qu'il sera encore difficile de lui contester en 1998, depuis son rachat, au printemps dernier, de l'éditeur américain Random House. En plaçant également quatre groupes dans les trente premiers, l'Italie réalise une performance inédite: en 1996, la RAI et Mediaset étaient déjà présents, mais pas Rizzoli ni Mondadori. Quant aux Néerlandais, ils possèdent toujours trois représentants à ce niveau: PolyGram, Wolters Kluwer et VNU. Un chiffre qui sera ramené à deux en 1998, puisque Philips vient de céder l'éditeur musical à l'américain Seagram.

Envoyer par mail un article

L'Europe en plein boom

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.