Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Infrastructures

La manne du tourisme d'affaires

28/09/2006

Pour être sous les feux de la rampe, une ville pourra toujours postuler pour être capitale européenne de la culture (une ville française sera à nouveau à l'honneur en 2013), voire acheter une étape du Tour de France (compter près de 2 millions d'euros le ticket d'entrée pour être ville de départ). Autre solution, plus pérenne mais plus risquée financièrement : la construction d'infrastructures pour attirer des événements culturels ou des conventions d'entreprises. « Un congressiste dépense en moyenne 350 euros par jour dans une ville. C'est une manne pour le développement économique », indique Henri de Rohan Chabot, d'Esprit public. Et de citer l'équipement hors norme de la Grande Halle d'Auvergne de Clermont-Ferrand, avec son Zénith (8 500 places), son parc des expositions, son palais des congrès, son centre de conférence et ses salons de réception. Autre exemple : le nouvel amphithéâtre de Lyon et ses 3 220 places, inauguré en juin 2006. Avec cette extension du palais des congrès, la capitale des Gaules entend rivaliser avec les grandes villes européennes dans le secteur du tourisme d'affaires en accueillant les congrès mondiaux. « Les collectivités territoriales ont compris que ces infrastructures leur permettaient aussi de travailler l'animation, le rayonnement, l'image et le développement économique », conclut Henri de Rohan Chabot. Une autre façon de créer, en permanence, l'événement sur son territoire.

Envoyer par mail un article

La manne du tourisme d'affaires

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.