Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Des concept cars pas si fous

05/10/2006 - par A.Db.

L'extravagance peut cacher une part de rationalité. Les concept cars permettent notamment aux constructeurs de tester le grand public.

Ce sont les stars du Mondial de l'automobile. Outrageusement luxueux, bizarroïdes ou « technoïdes », les concept cars continuent à alimenter cet imaginaire que le monde réel dénie de plus en plus à l'automobile. Un rêve pour les visiteurs des salons, complètement médusés, mais un rêve également pour les designers, libérés de la contrainte industrielle qui s'applique à la production en série. Totalement libérés, les designers ? Pas tant que l'on croit. À y regarder d'un peu plus près, les études de style présentées cet automne à Paris, porte de Versailles, confirment une réalité beaucoup plus marketing : l'originalité, l'avant-gardisme, voire une certaine excentricité cachent le plus souvent une stratégie de marché. Il y a bien sûr cette part de folie nécessaire « pour compenser les frustrations de cette période économique difficile », comme le dit sans doute sincèrement Jean-Pierre Ploué, directeur du design de Citroën.

Pourtant, de la C-Métisse conçue par ses équipes, il se dégage bien autre chose. Ce bolide, d'une couleur rouge sang et balafré comme un joueur de rugby, semble plutôt destiné à rajeunir la marque aux chevrons et à l'inscrire dans un univers visuel dynamique. Une attente très différente de celle que Renault assigne à son cabriolet quatre places Nepta : prouver sa capacité à investir le segment haut de gamme et renouer avec une certaine idée du mythe automobile.

De précieux indices pour une future production en série

Ces objectifs d'image se doublent aussi, et cela de plus en plus fréquemment, du besoin pour les constructeurs de tester sur le public ce à quoi pourraient ressembler leurs futurs modèles. C'est ce qu'a déjà fait Volvo avec son concept car présenté il y a quelques mois à Detroit (États-Unis) et utilisé comme le teasing de lancement de sa nouvelle voiture compacte, la C 30. Ou encore Ford, qui met à l'épreuve, concept après concept, son design « Kinetik », censé évoquer l'énergie en mouvement. Quelques éléments intégreront ainsi très rapidement certains modèles, comme la Mondeo. Au Mondial, le constructeur américain dévoile aussi Iosis X, un « cross-over » imaginé par Martin Smith, le patron du style de Ford Europe, pour préparer le public à l'arrivée prochaine d'un nouveau 4 x 4.

Le constructeur français Peugeot est parti dans le même « pseudo-délire » avec son modèle 908 RC. Cette incroyable limousine, mesurant 5,12 mètres et à motorisation centrale, annonce la 908 LM de course qui disputera Les 24 Heures du Mans en 2007. Elle préfigure également la remplaçante de la 607, que Peugeot souhaite racée et high-tech. La 908 RC renferme à elle seule de précieux indices sur le futur haut de gamme dont la production en série n'interviendra pas avant 2009 : des vitres hautes, un mufle en forme de gueule de lion et un toit panoramique... Au Mondial de l'auto, le constructeur révèle aussi la future 207 cm3, à travers son concept car Epure. De son côté, Volkswagen présente Iroc, qui fera son apparition dans la gamme en 2008. Autant d'exemples qui illustrent, s'il était nécessaire, que les temps ne sont pas à la frivolité totale.

Envoyer par mail un article

Des concept cars pas si fous

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.