Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Donner du glamour à leurs objets quotidiens

08/03/2007 - par M.M.

« Am'nez les jarretelles, les bas résille les sexy dentelles, les talons aiguilles... », réclame Alain Souchon dans sa chanson J'veux du cuir... Les femmes aussi veulent du glamour, jusque dans leurs objets quotidiens. Les marques de prêt-à-porter l'ont compris depuis longtemps, qui font « descendre » les griffes de luxe de leurs piédestaux pour rendre attirantes les collections d'Odette Toulemonde. C'est Karl Lagerfeld et Stella McCartney travaillant pour H&M, ou Etam qui confie sa lingerie à Fifi Chachnil et Lolita Lempicka. Le spécialiste du cristal Swarovski distille ses beautés précieuses un peu partout, sur les bouteilles de champagne Moët&Chandon et, plus étonnant, sur le dernier lave-linge imaginé par Vedette avec la papesse du dessous chic, Chantal Thomass. Baptisé Dessus/Dessous, cet ovni électroménager est paré de capitons de soie rose et emballé de rubans noirs... Événement du dernier salon Maison&Objet, il est décliné en modèle collector, qui sera vendu aux enchères le 30 mai 2007 au profit d'une association, et est diffusé sur Internet en série limitée de 300 exemplaires, vendus quand même 850 euros pièce ! On est loin de la Mère Denis et de ses économies... Chantal Thomass ne va pas en rester là et annonce d'autres collaborations avec l'industrie pour l'année 2007. Le monde du luxe fricote également de plus en plus avec la téléphonie dernier cri. Après Dolce&Gabbana acoquiné avec ­Motorola pour une version dorée du très technologique Razr V3, Prada vient de dévoiler son Prada KE 850, développé par LG et vendu en mars 600 euros. Quand on aime le « bling bling », on ne compte pas !

Envoyer par mail un article

Donner du glamour à leurs objets quotidiens

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.