Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Era Immobilier

Voyageur et payeur

17/01/2008

Un événement à moindre coût ? L'idée intéresse forcément les entreprises. Après tout, il suffit de rogner sur tout ou partie des postes budgétaires en cause (voyage, hôtellerie, restauration), de restreindre les cibles bénéficiaires ou de limiter la durée des manifestations. Mais gare alors à ne pas sombrer dans l'événement gadget ! Entre l'ostentatoire et le bas de gamme, il convient de trouver la bonne mesure. Et pourquoi ne pas mettre ses invités à contribution ? Aussi cavalière qu'elle puisse paraître, la démarche est de plus en plus pratiquée. ­Directeur animation du réseau d'Era Immobilier, Jérôme Bost a fait de cette formule la clé d'événements réussis : « Lorsque l'on s'adresse à des franchisés, il n'y a rien de choquant à leur demander de financer un événement que nous concevons et réalisons pour eux et qui les marquera. »

Era Immobilier réunit chaque année en convention plusieurs centaines de franchisés. En 2007, l'enseigne a opté pour une croisière en ­Méditerranée : cinq jours en pension complète pour 800 personnes sur un bateau de 3 000 places. La « puissance invitante » a pris soin de négocier auprès du voyagiste des tarifs préférentiels pour les 400cabines nécessaires. « Un prix plancher alors que je n'ai réservé que quatre mois à l'avance », se félicite Jérôme Bost. Mais chaque participant a dû verser une obole de 600 euros. Astuce pour mieux faire passer la pilule : ancrer l'événement dans la sphère privée en l'ouvrant aux époux et concubins. Le principal avantage d'une croisière est que la totalité des prestations est comprise dans le prix. « Une convention dans un centre de congrès revient à environ 500 euros par personne, sans l'hôtellerie. Soit, in fine, sensiblement plus que la croisière, pour une manifestation nettement plus banale. Bref, il n'y a pas photo », soutient Jérôme Bost.

Envoyer par mail un article

Voyageur et payeur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.