Vous êtes ici

15 qui comptent dans le développement durable

Au début des années 2000, les professionnels du développement durable aptes à conseiller les entreprises sur leur stratégie, leur communication ou leur politique marketing n'étaient qu'une poignée. Ainsi, Élisabeth Laville, fondatrice en 1993 d'Utopies, ou Sauveur Fernandez, qui osait en 2001 le terme de communication responsable avec une agence éthique d'un genre nouveau, L'Éconovateur. En avril 2008, alors que s'achève la sixième édition de la Semaine du développement durable, la donne est tout autre. Stratégies, à la recherche de ceux qui peuvent influer sur ce thème aujourd'hui, a eu l'embarras du choix ! Il faut dire que le sujet a gagné du terrain sous la pression des associations, du Grenelle de l'environnement, du film d'Al Gore ou du rapport de l'économiste Nicholas Stern, qui met l'accent sur les risques économiques, sociaux et environnementaux liés au réchauffement climatique. Encore essentiellement abordé sous le prisme environnemental, le développement durable concerne pourtant un ensemble bien plus complet et complexe intégrant le social et l'économique.

Les quinze personnalités sélectionnées - liste non exhaustive - représentent des associations environnementales (FNE et WWF), engagées dans la lutte contre l'écoblanchiment et la remise en cause du fonctionnement du BVP, ainsi que des spécialistes s'attachant à faire évoluer les esprits et les pratiques dans la publicité (Pierre Siquier à l'AACC, Agnès Rambaud à Des enjeux et des hommes, Alice Audouin chez Havas), dans la communication événementielle (Benoît Desvaux au Public Système), dans les pratiques marketing des entreprises (Elizabeth Pastore-Reiss d'Ethicity, Philippe Osset à Écobilan), dans les entreprises (Jean-François Conan d'Adecco, Emmanuel Marchant chez Danone et Pascal Tanchoux pour Kraft Foods), dans les médias (Monica Fossati d'Ekwo). Un monde, avec son vocabulaire, ses rites et ses rendez-vous, comme l'Université d'été de la communication pour le développement durable créée par Gilles Berhault.

Au début des années 2000, les professionnels du développement durable aptes à conseiller les entreprises sur leur stratégie, leur communication ou leur politique marketing n'étaient qu'une poignée. Ainsi, Élisabeth Laville, fondatrice en 1993 d'Utopies, ou Sauveur Fernandez, qui osait en 2001 le terme de communication responsable avec une agence éthique d'un genre nouveau, L'Éconovateur. En avril 2008, alors que s'achève la sixième édition de la Semaine du développement durable, la donne est tout autre. Stratégies, à la recherche de ceux qui peuvent influer sur ce thème aujourd'hui, a eu l'embarras du choix ! Il faut dire que le sujet a gagné du terrain sous la pression des associations, du Grenelle de l'environnement, du film d'Al Gore ou du rapport de l'économiste Nicholas Stern, qui met l'accent sur les risques économiques, sociaux et environnementaux liés au réchauffement climatique. Encore essentiellement abordé sous le prisme environnemental, le développement durable concerne pourtant un ensemble bien plus complet et complexe intégrant le social et l'économique.

Les quinze personnalités sélectionnées - liste non exhaustive - représentent des associations environnementales (FNE et WWF), engagées dans la lutte contre l'écoblanchiment et la remise en cause du fonctionnement du BVP, ainsi que des spécialistes s'attachant à faire évoluer les esprits et les pratiques dans la publicité (Pierre Siquier à l'AACC, Agnès Rambaud à Des enjeux et des hommes, Alice Audouin chez Havas), dans la communication événementielle (Benoît Desvaux au Public Système), dans les pratiques marketing des entreprises (Elizabeth Pastore-Reiss d'Ethicity, Philippe Osset à Écobilan), dans les entreprises (Jean-François Conan d'Adecco, Emmanuel Marchant chez Danone et Pascal Tanchoux pour Kraft Foods), dans les médias (Monica Fossati d'Ekwo). Un monde, avec son vocabulaire, ses rites et ses rendez-vous, comme l'Université d'été de la communication pour le développement durable créée par Gilles Berhault.