Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Conseils

L'expert en cycle de vie des produits

10/04/2008

Philippe Osset, directeur général d'Écobilan. Philippe Osset est spécialisé dans l'analyse du cycle de vie des produits. Passionné par l'environnement, ingénieur en génie civil de l'École centrale de Paris, il a débuté en 1994 chez Écobilan, société aujourd'hui détenue par Price Waterhouse Coopers. L'activité était alors naissante. « À cette époque, établir le bilan environnemental global d'un produit était une pratique peu répandue en France. Mais il existait des attentes très fortes des secteurs des déchets, de l'emballage et du bâtiment », se souvient-il. Depuis, il sait mieux que quiconque qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Et de raconter l'histoire de cette entreprise qui souhaitait commercialiser ses bouteilles en plastique en Allemagne, alors qu'une nouvelle loi en préparation n'autorisait dans ce pays que les bouteilles en verre, plus écologiques. « Le bilan du produit nous a permis de prouver qu'en tenant compte du transport des bouteilles, mais aussi de la nécessité de les laver pour pouvoir les réutiliser, les contenants en plastique étaient préférables. » Depuis, les entreprises ont appris à se faire responsables du produit en le considérant dans sa globalité : formulation, usage, fin de vie. Écobilan a aussi travaillé pour Ariel actif à froid, une lessive conçue pour diminuer la température de lavage, hautement consommatrice d'énergie. « Beaucoup ont attaqué la nouvelle formule du produit, qui contenait des actifs plus chimiques. Mais, si l'on tient compte de l'usage, les critiques ne tiennent pas la route. Avec cette lessive, le consommateur réduit en effet de facto les températures de lavage », explique Philippe Osset. Écobilan est ainsi souvent appelé pour asseoir la crédibilité des démarches vertes des entreprises. « En croyant bien faire, une entreprise peut facilement remplacer un mal par un autre », ajoute Philippe Osset. Ce qui explique, selon lui, qu'elles hésitent à communiquer sur leurs avancées. À l'entendre, les produits verts sont en effet bien plus nombreux qu'il n'y paraît. Qui sait par exemple que l'enveloppe 1 de chez Chronopost est entièrement écoconçue ?

Envoyer par mail un article

L'expert en cycle de vie des produits

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.